Publicité

Les insoumis de LFI organisent la fronde

Jean-Luc Mélenchon, le 18 novembre 2023, avant la manifestation pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza.  - Credit:Isa Harsin/Sipa
Jean-Luc Mélenchon, le 18 novembre 2023, avant la manifestation pour un cessez-le-feu dans la bande de Gaza. - Credit:Isa Harsin/Sipa

« Le prochain qui prononce ce mot [courant, NDLR] devant moi, je l'extermine. » Jean-Luc Mélenchon, dont les propos sont rapportés dans le livre Trotskysme, histoires secrètes, de Lambert à Mélenchon, va-t-il sortir la machine à exterminer ? On n'en est pas là, mais la fronde s'organise au sein de La France insoumise (LFI).

Le 10 février, une centaine de militants insoumis a prévu de se réunir à Gagny, en Seine-Saint-Denis. Le thème de cette journée : « Appel pour une VIe République à LFI ». En clair : ces militants, collaborateurs parlementaires ou élus de base, en ont assez de l'absence de démocratie interne au sein de LFI. Le peuple insoumis gronde, exaspéré de ne pas avoir voix au chapitre et de voir les exclusions se multiplier sans autre forme de procès.

Pour l'heure, il ne s'agit pas de la création d'un courant proprement dit. Jean-Luc Mélenchon n'en veut pas, qui défend contre vents et marées la constitution « gazeuse », c'est-à-dire sans structure figée, de son parti. Mais l'organisation d'un espace de débat interne, opposé aux diktats de la direction – réduite à Jean-Luc Mélenchon, Manuel Bompard et Mathilde Panot –, est une première.

« Depuis plus d'un an, nous avons tenté de contribuer au débat interne du mouvement par des lettres ouvertes et des communiqués, mais ça n'a pas été possible. Nous avons été ignorés. Nous avons donc choisi une autre méthode pour nous faire entendre », écrivent les organisateurs de cette journée.

Difficultés internes

Auc [...] Lire la suite