Publicité

Inondations en Italie: au moins 15 morts, la France envoie 40 militaires de la sécurité civile

Inondations en Italie: au moins 15 morts, la France envoie 40 militaires de la sécurité civile

"La solidarité à l’œuvre". La France envoie "40 militaires de la sécurité civile et des moyens de pompage" qui "arrivent ce soir en Italie", annonce Emmanuel Macron sur Twitter ce mardi, alors que des inondations importantes frappent le pays depuis plusieurs jours.

"Les Italiens ont sollicité hier l'aide européenne pour conforter leurs moyens de pompage lourd, la France a donc fait partir en fin de matinée un groupe lourd composé de moyens de pompage d'une capacité de 5400 m3/heure et armé par 40 personnels des formations militaires de sécurité civile, leur engagement est pour l'instant prévu pour trois semaines", précisait Sonia Backès, secrétaire d'État en charge de la citoyenneté.

D'importantes conséquences économiques

Ce mardi, le gouvernement italien a décidé d'allouer plus de deux milliards d'euros aux zones du nord-est récemment touchées par des inondations sans précédent et qui ont fait quinze morts, des dizaines de milliers de déplacés et d'importants dégâts.

Six mois de pluie sont tombés en seulement 36 heures la semaine dernière en Emilie-Romagne, faisant sortir de leur lit une vingtaine de rivières, transformant les rues en fleuves de boue et submergeant de vastes étendues de terres agricoles et de nombreux élevages.

Les conséquences économiques de ces inondations pourraient être bien supérieures aux deux milliards annoncés.

"Nous savons très bien que nous parlons des urgences, qu'il y aura une phase de reconstruction mais nous ne sommes pas en mesure maintenant de quantifier les besoins dans leur ensemble", a déclaré la cheffe du gouvernement Giorgia Meloni à l'issue d'un conseil des ministres.

Deux milliards d'euros affectés

Mardi soir, les médias locaux ont annoncé que le bilan des victimes était passé à quinze morts, après la découverte du corps d'un homme de 68 ans dans la petite ville de Lugo, dans le sud-est de l'Emilie Romagne.

Les employés au chômage technique vont ainsi bénéficier d'un fonds de 580 millions d'euros, le ministère de l'Agriculture a prévu 175 millions d'euros pour les entreprises agricoles tandis que 700 millions d'euros environ sont prévus pour le secteur industriel, avec une attention particulière pour les entreprises exportatrices.

Les employés de l'administration publique pourront travailler de chez eux, et ceux dans l'impossibilité de travailler seront payés aussi, a précisé la cheffe du gouvernement.

Parmi les recettes supplémentaires décidées pour trouver ces deux milliards figurent l'augmentation temporaire d'un euro du prix des billets d'entrée dans les musées et des ponctions dans la loterie d'État.

"Dans la situation actuelle de l'Italie, trouver deux milliards en quelques jours n'est pas facile", a souligné Giorgia Meloni, dont le pays est le deuxième État membre de la zone euro le plus endetté derrière la Grèce.

Article original publié sur BFMTV.com