Publicité

Un hommage national rendu à Robert Badinter, ce mercredi

Un hommage national sera rendu à Robert Badinter ce mercredi.  - Credit:RAPHAEL LUCAS/SIPA / SIPA / RAPHAEL LUCAS/SIPA
Un hommage national sera rendu à Robert Badinter ce mercredi. - Credit:RAPHAEL LUCAS/SIPA / SIPA / RAPHAEL LUCAS/SIPA

Il restera, pour toujours, celui qui a mis fin à la peine de mort en France. Mais ce combat, sûrement le plus emblématique qu'ait mené Robert Badinter, n'est pas le seul qui aura rythmé la vie politique de l'ancien garde des Sceaux. Il est également celui à l'origine de la suppression d'une discrimination à l'encontre des homosexuels, de plusieurs réformes comme la fin de la Cour de sûreté de l'État ou de l'autorisation des parloirs libres et des télévisions dans les prisons.

Cinq jours après le décès de Robert Badinter, un hommage national lui sera rendu, mercredi 14 février, place Vendôme à Paris, où siège le ministère de la Justice, a indiqué l'Élysée.

D'ici là, les Français pourront continuer de lui rendre hommage dans le recueil de condoléances, disponible à Paris. Les portes de la chancellerie, initialement ouvertes au public jusqu'à dimanche soir, le seront jusqu'à ce mardi, devant la forte affluence du public, a indiqué Éric Dupond-Moretti, l'actuel ministre de la Justice. Malgré la pluie, une longue queue s'étirait encore sous les fenêtres du ministère de la Justice, dimanche soir.

À LIRE AUSSI Décès de Robert Badinter : l'hommage de la classe politique

Au Panthéon ?

Depuis l'annonce de son décès, vendredi, une pluie d'hommages est venue saluer l'homme et le politique qu'il était. « Robert Badinter ne cessa jamais de plaider pour les Lumières. Il était une figure du siècle, une conscience républicaine, l'esprit français », a écrit Emmanuel Macron sur X [...] Lire la suite