Publicité

"Je suis heureuse pour elle" : Garance Marillier réagit à la lettre d'Adèle Haenel publiée dans Télérama

C’est l’annonce choc de la semaine ! Adèle Haenel a tenu à envoyer une lettre à Télérama dans laquelle elle dénonçait le milieu du cinéma qui est selon elle trop "léger" face à "la biodiversité qui s’effondre, à la militarisation de l’Europe qui s’emballe et à la faim et la misère qui se répandent". Elle a ensuite usé de cette missive pour dénoncer un entre-soi bourgeois qui est loin de favoriser l’ouverture des voix de révoltes et qui ferme les yeux sur les agissements des agresseurs sexuels présumés. "Mais elles et eux toustes ensemble pendant ce temps se donnent la main pour sauver la face des Depardieu, des Polanski, des Boutonnat. Ça les incommode, ça les dérange que les victimes fassent trop de bruit, ils préféraient qu’on continue à disparaître et crever en silence." a-t-elle dénoncé avant d’annoncer son retrait du monde du cinéma. "Face au monopole de la parole et des finances de la bourgeoisie, je n’ai pas d’autres armes que mon corps et mon intégrité.(...) Vous avez l’argent, la force et toute la gloire, vous vous en gargarisez, mais vous ne m’aurez pas comme spectatrice. Je vous annule de mon monde. Je pars, je me mets en grève, je rejoins mes camarades pour qui la recherche du sens et de la dignité prime sur celle de l’argent et du pouvoir", a-t-elle exprimé.

Diverses personnalités ont alors tenu à répondre à cette mis...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi