Publicité

Hauts-de-Seine : une professeure porte plainte après avoir été menacée de mort

L'enseignante a porté plainte au commissariat de Villeneuve-la-Garenne. (Photo d'illustration.)  - Credit:SYSPEO/SIPA / SIPA / SYSPEO/SIPA
L'enseignante a porté plainte au commissariat de Villeneuve-la-Garenne. (Photo d'illustration.) - Credit:SYSPEO/SIPA / SIPA / SYSPEO/SIPA

« Au nom d'Allah, je vais la buter. » À Villeneuve-la-Garenne, dans les Hauts-de-Seine, une professeure du lycée Michel-Ange a été menacée par une élève, mercredi 27 mars. L'enseignante a porté plainte pour menaces de mort « contre une personne chargée d'une mission de service public », selon des informations du Figaro.

Les menaces datent du 7 mars dernier et font suite à un désaccord entre la professeure et l'adolescente. Cette dernière a ainsi insulté son enseignante de « grosse chienne ». « Au nom du suprême Allah, elle a un ego surdimensionné », a-t-elle également déclaré. Cette élève a été exclue définitivement de l'établissement.

La professeure a décidé de porter plainte après que le frère de l'élève concernée s'est rendu au lycée afin de réclamer des explications. Se sentant menacée, la professeure s'est présentée au commissariat de Villeneuve-la-Garenne. Selon les informations du Figaro, l'adolescente, qui n'était pas connue des services de police, n'a pas encore été interpellée pour être entendue par les enquêteurs.

Vague de menaces contre les enseignants

De son côté, le ministère de l'Éducation nationale, contacté par BFMTV, n'exclut pas de déposer plainte également contre l'élève après ces menaces. Ces dernières interviennent dans un contexte tendu pour les professeurs, victimes de pression, mais également d'une vague de menaces d'attentats via les espaces numériques de travail.

À LIRE AUSSI Lycée Maurice-Ravel : Gabriel Attal fort en paroles, faible [...] Lire la suite