Publicité

Harcèlement scolaire : plus d’un élève touché par classe

Les élèves ont répondu en novembre à un questionnaire anonyme devant mettre en évidence des degrés de sévérité du harcèlement en France.   - Credit:LIONEL URMAN/SIPA
Les élèves ont répondu en novembre à un questionnaire anonyme devant mettre en évidence des degrés de sévérité du harcèlement en France. - Credit:LIONEL URMAN/SIPA

Un constat alarmant. Ce lundi 12 février paraissait la première édition d'une enquête nationale pour évaluer le nombre d'enfants souffrant de harcèlement. Conclusions : plus d'un élève par classe est harcelé, dont 5 % des écoliers du CE2 au CM2, 6 % des collégiens et 4 % des lycéens. Lors de son premier déplacement sur terrain, la nouvelle ministre de l'Éducation Nicole Belloubet a annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre ce « véritable fléau ». « Un élève ne doit pas venir dans son établissement scolaire la peur au ventre, mais au contraire le sourire aux lèvres », a déclaré la ministre.

Au total, plus de 17 000 questionnaires ont été soumis aux élèves de plus de 600 établissements scolaires en France. « En milieu scolaire, le harcèlement est le fait, pour un élève ou un groupe d'élèves, de faire subir de manière répétée à un camarade des propos ou des comportements négatifs, voire violents », rappelle le ministère dans sa synthèse.

19 % des écoliers doivent faire l'objet d'une vigilance accrue

Dans ce rapport, l'institution s'inquiète du nombre élèves devant faire l'objet d'une vigilance accrue face au risque de harcèlement : 19 % des écoliers du CE2 au CM2, 6 % des collégiens et 5 % des lycéens. Parmi les agressions récurrentes à l'école élémentaire, 17 % des élèves déclarent qu'un ou plusieurs élèves ont raconté des choses fausses ou méchantes à leur encontre, 12 % déclarent qu'un ou plusieurs élèves leur ont fait du mal volontairement et 12 % égal [...] Lire la suite