Publicité

Hapsatou Doro : « L’Afrique peut jouer sa partition dans le luxe »

Pour Hapsatou Doro, présidente de Digital Society, qui vient de décrocher la campagne d'Accor en Afrique « Africa ALL ways on my mind », « le luxe est un secteur qui reflète aussi l’ambition d’une société à créer des produits d'exception et des services pour une clientèle exigeante ».  - Credit:DS
Pour Hapsatou Doro, présidente de Digital Society, qui vient de décrocher la campagne d'Accor en Afrique « Africa ALL ways on my mind », « le luxe est un secteur qui reflète aussi l’ambition d’une société à créer des produits d'exception et des services pour une clientèle exigeante ». - Credit:DS

Le groupe Accor vient de lui faire confiance pour sa campagne « Africa ALL Ways on My Mind », une invitation au voyage avec des avantages « exclusifs » pour, selon Paul Stevens, directeur général opérationnel de la division Premium, Midscale et Economy, Moyen-Orient, Afrique et Turquie chez Accor, « découvrir l'âme de l'Afrique subsaharienne ». « Chaque détail, qu'il s'agisse d'expériences culinaires, de design ou de services, est soigneusement pensé pour célébrer et mettre en avant le meilleur des cultures africaines, apprécié à la fois par les communautés locales et les voyageurs », explique-t-il.

L'heureuse partenaire du géant hôtelier français dans cette campagne, qui concerne le Pullman Abidjan, le Novotel Kinshasa La Gombe, le Pullman Cape Town et le Mövenpick Ikoyi Hotel Lagos, n'est autre que Hapsatou Doro, présidente de Digital Society, une « maison de communication nouvelle génération », selon elle.

Grande prêtresse des dîners d'affaires, culturels et diplomatiques promus dans le cadre du Club D ! où se retrouvent des avocats, des journalistes, des dirigeants, des diplomates et consultants passionnés ou intéressés par l'Afrique, Hapsatou Doro est également l'organisatrice du Forum des métiers du luxe, qui se tient à Abidjan depuis trois éditions maintenant. Sa réflexion sur le rapport de l'Afrique au luxe et sur la nécessité pour l'Afrique de se donner les moyens d'en être un acteur de premier plan a retenu notre attention. Entretien.

Le Point Afriq [...] Lire la suite