Publicité

Guerre en Ukraine : visite stratégique pour Zelensky en Turquie

Recep Tayyip Erdogan et Volodymyr Zelenskiy à Istanbul en juillet 2023.  - Credit:Umit Bektas/Reuters
Recep Tayyip Erdogan et Volodymyr Zelenskiy à Istanbul en juillet 2023. - Credit:Umit Bektas/Reuters

Visite diplomatique du président ukrainien en Turquie, aide militaire de la République tchèque, bombardement d'un village russe, déclaration de l'ONU… Voici ce qu'il faut retenir sur la guerre en Ukraine, ce vendredi 8 mars.

Le président Zelensky en Turquie

C'est une visite ô combien stratégique pour Volodymyr Zelensky. Le président ukrainien a atterri en Turquie ce vendredi 8 mars. Avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, il doit y évoquer «  la sécurité de la navigation en mer Noire, la stabilité alimentaire mondiale et la libération des prisonniers politiques détenus par l'État russe », selon la présidence ukrainienne. Le gouvernement turc s'est toujours proposé pour être un intermédiaire entre les dirigeants. Début mars encore, le ministre des Affaires étrangères prônait «  un dialogue en vue d'un cessez-le-feu ».

L'Ukraine s'inquiète d'une « aide au compte-gouttes »

Le chef de la diplomatie ukrainienne a mis en garde, ce vendredi, les Occidentaux contre l'« aide au compte-gouttes » fournie à Kiev. Il a affirmé que des livraisons régulières de matériel militaire permettraient d'éviter une extension de la guerre hors d'Ukraine. « La stratégie consistant à fournir de l'aide à l'Ukraine au compte-gouttes ne fonctionne plus », a déclaré Dmytro Kouleba lors d'une visite à Vilnius, appelant à des fournitures, « sans restriction et en temps voulu », d'armes et de munitions.

La République tchèque promet des obus à Kiev

Le Premier ministre tchèque, Petr Fiala [...] Lire la suite