Publicité

Guerre Hamas-Israël : un navire d’aide humanitaire devrait quitter Chypre pour rejoindre Gaza

Le navire espagnol Open Arms, chargé d'aide humanitaire, est sur le point de prendre le large depuis Chypre en direction du territoire palestinien touché par la famine.   - Credit:Marcos Andronicou/AP/SIPA / SIPA / Marcos Andronicou/AP/SIPA
Le navire espagnol Open Arms, chargé d'aide humanitaire, est sur le point de prendre le large depuis Chypre en direction du territoire palestinien touché par la famine. - Credit:Marcos Andronicou/AP/SIPA / SIPA / Marcos Andronicou/AP/SIPA

De nouvelles frappes aériennes israéliennes ont de nouveau été signalées dans la bande de Gaza, ce samedi, provoquant de nombreuses victimes, selon les autorités sanitaires du Hamas. Pendant ce temps, un navire espagnol, chargé d'aide humanitaire, est sur le point de prendre le large depuis Chypre en direction du territoire palestinien touché par la famine, selon les informations rapportées par Le Parisien.

Le Canada et la Suède ont décidé de rétablir leurs aides financières à l'UNRWA (l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient). La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a également exprimé, vendredi, à Chypre, son espoir de voir un couloir maritime ouvrir dès dimanche pour acheminer de l'aide humanitaire vers Gaza. Cette initiative intervient en raison de l'insuffisance de l'aide terrestre dans la région.

Aide humanitaire par la mer

Ce jeudi, le président américain, Joe Biden, a assuré l'importance de la construction d'une « jetée temporaire » à Gaza pour permettre l'arrivée « d'aides massives ». Ce projet impliquerait la mobilisation de plus de 1 000 soldats et prendrait jusqu'à 60 jours pour être achevé. Selon le porte-parole de Joe Biden, Pat Ryder, ce port temporaire aurait la capacité de fournir plus de 2 millions de repas par jour aux habitants de Gaza, d'après les propos partagés par BFMTV.

À LIRE AUSSI Tirs lors d'une distribution d'aide humanitaire à Gaza : ce que l [...] Lire la suite