Publicité

Guerre Hamas-Israël : une ancienne otage raconte les violences sexuelles subies en détention

Amit Soussana, enlacée par une amie devant sa maison détruite lors des attaques du 7 octobre, le 29 janvier 2024.  - Credit:Leo Correa/AP/SIPA
Amit Soussana, enlacée par une amie devant sa maison détruite lors des attaques du 7 octobre, le 29 janvier 2024. - Credit:Leo Correa/AP/SIPA

Elle est la première à témoigner publiquement à visage découvert. Amit Soussana, ex-otage du Hamas, affirme avoir été abusée sexuellement lors de sa captivité à Gaza. Dans un long entretien auprès du New York Times, l'avocate israélienne de 40 ans s'est confiée sur ses conditions de détention et sur les violences sexuelles qu'elle a subies, notamment par un de ses gardes.

Les journalistes du quotidien américain, qui se sont entretenus pendant plusieurs heures avec l'ancienne otage du Hamas, ont également pu consulter son dossier médical et interroger ses médecins pour corroborer ses propos.

« As-tu eu tes règles ? »

La quadragénaire explique avoir été enlevée de son domicile, situé au kibboutz de Kfar Aza, lors des attaques du 7 octobre menées par le Hamas, par « au moins dix hommes ». Après plusieurs jours en captivité, où elle raconte avoir été battue à plusieurs reprises, l'un de ses geôliers a commencé à l'interroger sur sa vie sexuelle.

À LIRE AUSSI Face aux crimes sexuels du Hamas, le « trou noir » des médias belges francophones Elle affirme notamment avoir été enchaînée à la cheville gauche, dans une chambre d'enfant, lorsqu'un des gardes « venait, s'asseyait près d'elle sur le lit, soulevait son tee-shirt et la touchait ». Il se montrait également très insistant sur sa période menstruelle. « Chaque jour, il demandait : “As-tu eu tes règles ? As-tu eu tes règles ? Quand tu auras tes règles, quand ce sera fini, tu te laveras, tu prendras une douche et tu [...] Lire la suite