Publicité

Grand Slam d'Antalya : quatre médailles d'or françaises pour la première journée

Grand Slam d'Antalya : quatre médailles d'or françaises pour la première journée

La magnifique ville d'Antalya, en Turquie, a accueilli ce vendredi de grands champions du judo pour le premier jour du Grand Slam d'Antalya. Située au bord de la mer Méditerranée, l'arène était pleine de jeunes judokas locaux, impatients de voir leurs héros s'affronter lors de cette prestigieuse compétition.

L'événement a été officiellement lancé par le directeur général de la Fédération internationale de judo, Vlad Marinescu, et le président de la Fédération turque de judo, Sezer Huysuz.

Une minute de silence a été observée pendant la cérémonie d'ouverture pour toutes les victimes du séisme qui a durement frappé la Turquie le 6 février- un symbole de la solidarité de la famille du judo.

Blandine Pont, inarrêtable

La Française Blandine Pont est inarrêtable. La judokate remporte son troisième Grand Slam d'affilée dans la catégorie des -48kg. Elle s'est imposée contre l'Israélienne Shira Rishony en effectuant un incroyable osoto-gari et a remporté l'or .

Yavuz Gürhan, le directeur des sports de la région d'Antalya a remis les médailles.

"Je pense que je suis dans une bonne période, à un moment idéal de ma carrière. Je ne veux pas m'arrêter là, je veux juste profiter de cela et améliorer mon judo pour avoir plus de chances d'atteindre des objectifs plus importants comme les championnats du monde", a expliqué la judokate française.

Luka Mkheidze en or

Chez les -60kg, la France a poursuivi sa domination en Turquie, avec le médaillé de bronze olympique Luka Mkheidze qui a remporté une médaille d'or bien méritée à l'issue d'un combat serré.

Il a reçu sa médaille des mains de Fatih Uysal, directeur général adjoint du ministère de la Jeunesse et des Sports.

"Pour essayer de ne pas stresser, je pense à ma famille, je fais des exercices de respiration et cela me permet de garder la tête froide et de ne pas être perturbé par la pression", a confié Luka Mkheidze.

La domination d'Amandine Buchard

Chez les -52kg, la vice championne olympique Amandine Buchard s'est imposée face à la médaillée de bronze olympique Chelsi Giles, au terme d'un combat fantastique. Amandine Buchard confirme sa domination dans sa catégorie juste avant les Mondiaux.

Les médailles lui ont été remises par Lisa Allan, directrice des événements de la FIJ.

Premier titre de Grand Slam pour Maxime Gobert

Avec Maxime Gobert, la France a remporté sa quatrième médaille d'or en Turquie. Le jeune français qui combat chez les - 66 kg, remporte à Antalya son tout premier Grand Slam.

C'est Juan Carlos Barcos, directeur des relations internationales de la FIJ qui a remis la 4e médaille d'or à la France.

Chez les -57kg, l'ancienne championne du monde Christa Deguchi a affronté la championne du monde en titre Rafaela Silva (Brésil) lors d’une finale passionnante.

Un ko-uchi rapide comme l'éclair a permis à Silva de marquer le point décisif à quelques secondes de la fin ! Remportant ainsi la médaille l'or pour le Brésil !

La médaille d'or lui a été remise par Florin Daniel Lascau, directeur de l'arbitrage de la FIJ.

Les athlètes locaux ont démontré leur talent en se battant avec détermination et en donnant à leur public de nombreuses occasions de se réjouir. Rendez-vous demain pour une nouvelle journée d'action palpitante à Antalya.