Publicité

Grève des taxis : des opérations escargot partout en France ce lundi

Les taxis français étaient déjà en grève la semaine dernière, parallèlement au mouvement des agriculteurs.  - Credit:FRED SCHEIBER/SIPA
Les taxis français étaient déjà en grève la semaine dernière, parallèlement au mouvement des agriculteurs. - Credit:FRED SCHEIBER/SIPA

Alors que les blocages liés à la crise agricole se poursuivent ce lundi 29 janvier, notamment autour de Paris, les chauffeurs de taxi accentuent leur propre mobilisation. À Lyon, de 250 à 300 taxis ont ralenti la circulation sur le périphérique.

En Île-de-France, une opération escargot a descendu l'A13 tôt le matin en direction de la porte d'Auteuil, à Paris. En Nouvelle-Aquitaine, 500 taxis se sont mobilisés pour une opération escargot sur la rocade de Bordeaux. À Marseille, un cortège s'est dirigé vers la préfecture, dans le centre de la ville, un autre a gêné la circulation sur l'autoroute A8 près d'Aix-en-Provence.

Un grand manque à gagner

Les chauffeurs de taxi veulent obtenir le retrait de la convention sur le transport sanitaire entre leur profession et la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam). Cette convention, publiée au Journal officiel début janvier, modifie, entre autres, les tarifications de la prise en charge des frais de transport de patients, rappelle France Info. Ces nouvelles tarifications n'ont pas encore été précisées et pourraient constituer un grand manque à gagner pour les taxis des zones rurales.

D'autres manifestations ont été organisées à Brest, Quimper, Blois, Châteauroux, Orléans, Tours ou encore Toulouse, où l'antenne locale de l'Union nationale des taxis (UNT) revendique « plus de 400 » manifestants, qui ont notamment bloqué les accès à l'aéroport de Blagnac.

Plusieurs syndicats de taxis devaient être reçus à 15 heures au [...] Lire la suite