Publicité

Giro: victoire de Groves et chute spectaculaire de Cavendish dans un final chaotique

Giro: victoire de Groves et chute spectaculaire de Cavendish dans un final chaotique

Sous la pluie, à Salerne, Kaden Groves (Alpecin-Deceuninck) a dominé un sprint chaotique pour remporter la 5e étape du Tour d'Italie, sa deuxième victoire sur un Grand Tour après la Vuelta 2022. Il a devancé Jonathan Milan (Bahrain-Victorious), vainqueur de la 2e étape, et l'ancien champion du monde Mads Pedersen (Trek-Segafredo).

Dans ce sprint rendu dangereux par la route mouillée, Mark Cavendish (Astana) a été victime d'une chute impressionnante. Après une glissade sur une bande blanche peinte sur la chaussée, le Britannique a été touché par Alberto Dainese (DSM) et s'est retrouvé embarqué dans un slalom incontrôlable. Il a franchi la ligne au sol, en glissade, jambes en l'air et le vélo un peu plus loin.

Deux chutes pour Evenepoel, une pour Roglic

Au classement général, Andreas Leknessund (DSM) conserve le maillot rose qu'il a récupéré mardi grâce à une échappée. Thibaut Pinot, de son côté, a évité les chutes et pris quelques points au classement de la montagne, dont il conserve le maillot de leader. Les deux favoris, Remco Evenepoel (Soudal-Quick Step) et Primoz Roglic (Jumbo-Visma), ont toutefois goûté aux chutes eux aussi.

Le Belge est d'abord allé à terre à cause d'un chien, en début d'étape, puis une deuxième fois à un kilomètre de l'arrivée sur une faute d'inattention de sa part. Le Slovène, lui, a été pris dans un carambolage à sept kilomètres du but mais il est vite reparti. A priori, aucune séquelle pour l'un ni pour l'autre, mais il faudra surveiller leur forme dans les prochains jours pour voir si ces chutes sont réellement sans conséquence. L'arrivée en altitude à Gran Sasso d'Italia, vendredi, sera un premier test.

Article original publié sur RMC Sport