Publicité

France-Argentine: Enzo Fernandez balance sur l’attitude de Mbappé en finale de la Coupe du monde

Les langues se délient à l’approche du premier anniversaire du sacre de l’Argentine en finale de la Coupe du monde. Alors que beaucoup de choses ont déjà été dites sur cette finale d’anthologie remportée aux tirs au but face à l’équipe de France (3-3, 4 tab à 2), certains joueurs sont restés plus discrets que d’autres. C’est notamment le cas d’Enzo Fernandez, pièce-maîtresse de l’Albiceleste au milieu de terrain durant toute la compétition au Qatar.

"Il nous a fait des signes comme s’il allait nous tuer"

On savait pourtant que le joueur de Chelsea s’était accroché verbalement avec Kylian Mbappé durant la finale. Cette explication de texte avait entraîné la joie très démonstrative de son équipier, Cristian Romero, devant la star française. Après le troisième but argentin inscrit par Lionel Messi en prolongation, le joueur de Tottenham s’était ostensiblement tourné vers Mbappé pour hurler son bonheur. "J'ai crié le but à la figure de Mbappé, car Enzo (Fernández) avait parlé avec lui et il (Mbappé) l'a très mal traité, avait-il révélé au mois de janvier sur l’antenne de la radio argentine DSports. Donc, j’ai fêté le but de Leo devant son visage."

Jusqu'à présent, on n’avait pas encore eu la version d’Enzo Fernandez. Le joueur des Blues est revenu jeudi sur cet épisode avec Kylian Mbappé : "Je me souviens qu'il m'a dit des trucs sur le match, a raconté Enzo Fernandez au média argentin Star+. On célébrait nos actions et lui nous a fait des signes comme s’il allait nous tuer. Il nous disait qu’ils (les Bleus) allaient gagner la Coupe du monde. Il s’est défoulé sur moi, je ne sais pas pourquoi." Et l’Argentin d’être défendu par celui qu’il appelle son "soldat": "Cuti (Romero) est fou et quand on a marqué, il s’est mis à lui crier au visage." Fin de l'histoire.

Article original publié sur RMC Sport