Publicité

Forme, envie, niveau... Toni Nadal donne des nouvelles de Rafa à l'aube de son grand retour

Le Suisse Roger Federer, dont la légèreté sur le court était pour certains semblable à la grâce d’un danseur étoile, n’a pu offrir à ses supporters la dernière danse que sa carrière méritait, la faute à trois ans de galère qui auront poussé le maestro suisse à ranger la raquette.

Miné lui aussi par les blessures à répétition ces dernières années, son rival historique Rafael Nadal (37 ans), opéré à deux reprises depuis le mois de janvier et son dernier match disputé à l’Open d’Australie, est en passe de remporter son pari, celui de disputer ce qui devrait être la dernière saison de sa carrière.

De retour à l’entraînement sur les courts de son académie, sur l’île de Majorque, Rafael Nadal a annoncé début décembre que son intention était de retrouver la compétition à Brisbane. Invité exceptionnel de l’émission Bartoli Time, sur RMC, son oncle Toni, qui fut autrefois son entraîneur, a donné des nouvelles toutes fraîches de son neveu.

"Rafael a repris les entraînements avec une bonne intensité. Il s’entraîne normalement et au quotidien avec une grande intensité. Le plus important, c’est qu’il se donne la possibilité de jouer une nouvelle fois à Roland-Garros. Son rêve, c'est de réaliser une bonne saison, de jouer à un très haut niveau. Il sait que ça va être difficile, parce que chaque année, il y a toujours plus de joueurs d’un niveau incroyable, qui frappent la balle toujours plus fort. Son rêve est d’essayer encore une fois, d’être là et d’avoir la possibilité de jouer, surtout à Paris."

Les feux (plutôt) au vert

N’étant plus son coach et ayant lui-même d’autres responsabilités ailleurs, Toni Nadal n’est pas toujours présent aux côtés de Rafael Nadal, ce qui ne l’empêche pas de lui rendre visite régulièrement voire assez souvent, et de garder un œil acéré et une oreille la plus attentive qui soit afin d’interpréter - positifs ou négatifs - les signaux que lui renvoie son neveu.

Et pour l’instant, les feux sont plutôt au vert. "Il a réalisé des entraînements de bien meilleure qualité ces trois dernières semaines, nous a-t-il expliqué sur RMC. Il est confiant dans le fait que si le corps va bien, son tennis sera au rendez-vous".

"Il le pense, et moi aussi, qu’il aura la possibilité de faire de très grandes choses à Roland-Garros", a-t-il confié.

Avec le tournoi du Grand Chelem parisien, où il s’est imposé 14 fois, et l’épreuve de tennis des JO de Paris 2024 qui se disputeront également Porte d’Auteuil en ligne de mire, Rafael Nadal tentera de revenir au plus haut niveau rapidement pour fouler à nouveau la terre battue du court central Philippe Chatrier.

Mais il aura face à lui une génération montante qui ne l’a pas attendu pour émerger, et surtout un patron du tennis mondial, Novak Djokovic, qui ne s’est pas gêné lui non plus pour engranger les titres et le distancer sans doute définitivement dans la course au nombre de titres du Grand Chelem, avec 24 titres, contre 22 pour le Majorquin.

"Gagner va être très difficile, mais pas impossible, pressent Toni Nadal. Il sera très difficile de battre Djokovic et Alcaraz, mais je crois que Rafael, s’il est bien, aura des possibilités de gagner."

Article original publié sur RMC Sport