Publicité

Le footballeur Just Fontaine, « monsieur 13 buts », est mort

Just Fontaine porté en triomphe par ses coéquipiers de l'équipe de France après avoir marqué un quadruplé contre l'Allemagne de l'Ouest lors du Mondial 1958. En inscrivant 13 buts pendant la compétition, il reste le buteur le plius prolifique de l'histoire pendant une Coupe du monde.      - Credit:STAFF / AFP
Just Fontaine porté en triomphe par ses coéquipiers de l'équipe de France après avoir marqué un quadruplé contre l'Allemagne de l'Ouest lors du Mondial 1958. En inscrivant 13 buts pendant la compétition, il reste le buteur le plius prolifique de l'histoire pendant une Coupe du monde. - Credit:STAFF / AFP

Il a inscrit 13 buts pendant le Mondial de 1958. Un record encore inégalé plus de 65 ans après qui vaut à Just Fontaine, mort à l'âge de 89 ans, la reconnaissance éternelle du monde du ballon rond. Retour en arrière. Le 24 juin 1958, c'est l'effervescence dans l'Hexagone. Pour la première fois, un match de la Coupe du monde disputé en Suède est retransmis en direct à la télévision. Il n'y a qu'un millier de postes dans les foyers français mais qu'importe, on se presse là où des téléviseurs sont allumés. Si les Bleus craquent lors du match (5-2, triplé de Pelé), la France entière voit enfin en direct l'une de ses stars à l'œuvre, Just Fontaine, auteur d'un but ce soir-là. Quatre jours plus tard, l'équipe décroche la 3e place en battant l'Allemagne de l'Ouest (3-6). L'attaquant s'offre un quadruplé et entre dans l'Histoire avec ses 13 buts marqués durant le tournoi.

Le chiffre 13 semble avoir rythmé la vie de Just Fontaine. Il était d'ailleurs fier d'habiter au 13 d'une petite rue du quartier des Chalets, à Toulouse (Haute-Garonne). Son record de 13 buts s'affichait partout chez lui : les innombrables coupures de presse conservées par Arlette – sa femme depuis 1965 – la couverture de Paris Match, le fusil de chasse offert en Suède en 1958 et le Soulier d'or, récompensant le meilleur buteur d'un Mondial, qu'il a reçu en 2014 des mains de Ronaldo et de Michel Platini. Avec le temps, les récompenses et les remerciements ne se sont jamais taris. Just Fontaine aim [...] Lire la suite