Publicité

Un footballeur israélien poursuivi en Turquie pour « incitation à la haine »

Sagiv Jehezkel, à droite avec le maillot d'Israël, lors du match contre la Suisse le 28 mars dernier.  - Credit:Salvatore Di Nolfi/AP/SIPA / SIPA / Salvatore Di Nolfi/AP/SIPA
Sagiv Jehezkel, à droite avec le maillot d'Israël, lors du match contre la Suisse le 28 mars dernier. - Credit:Salvatore Di Nolfi/AP/SIPA / SIPA / Salvatore Di Nolfi/AP/SIPA

Sagiv Jehezkel, footballeur israélien évoluant en Turquie sous les couleurs du club d'Antalyaspor (en Süper Lig, D1 turque), a été interpellé dimanche 14 janvier, après le match de son équipe contre Trabzonspor. Le joueur a marqué le but de l'égalisation et a célébré en affichant un bandage avec un message à son poignet : « 100 jours. 07/10. » Une référence aux attaques perpétrées par le Hamas le 7 octobre dernier. La police turque y a vu une provocation et a interpellé le footballeur pour « incitation à la haine ». Il a finalement été relâché lundi matin.

Sagiv Jehezkel s'est défendu face à ces accusations et a assuré « vouloir la fin de la guerre ». « Je n'ai rien fait pour provoquer qui que ce soit. Je ne suis pas pro-guerre. Il y a des Israéliens retenus en otages à Gaza », a déclaré le joueur, selon la chaîne de télévision privée NTV, qui affirme avoir eu accès à son interrogatoire de police.

Une enquête ouverte

« Je n'ai jamais manqué de respect à qui que ce soit depuis que je suis en Turquie. Je veux que la guerre s'arrête. C'est pourquoi j'ai montré ce signe » à la fin du match, a encore assuré Sagiv Jehezkel, qui joue pour Antalyaspor depuis septembre 2023. Il est sous contrat pour trois ans, jusqu'en juin 2026.

Un footballeur israélien, Sagiv Jehezkel, attaquant d’Antalya dans le championnat de #Turquie, a célébré son but avec un message d’hommage aux victimes du 7 octobre en #Israël (100j 07.10).
Le procureur a ouvert une enquête pour incitation [...] Lire la suite