Publicité

Final four à Las Vegas, 500.000 euros à la clé... Comment fonctionne la phase finale de la nouvelle "NBA Cup"?

Un titre sera décerné ce dimanche, en plein cœur de la saison de NBA. À l'issue d'une rencontre à Las Vegas, le nom du premier vainqueur de la NBA Cup (ou In-Season Tournament) sera connu. Depuis plusieurs semaines, dans des matchs à double enjeu, les 30 franchises de la Ligue se disputaient les huit tickets pour la phase finale, qui débutera ce lundi avec les quarts de finale.

Et la ligue avait mis le paquet. Depuis les premières affiches de la compétition début novembre, un parquet spécifique permettait d'identifier les parties comptant pour cette NBA Cup. Cette nouveauté a d'ailleurs provoqué quelques polémiques, avec des terrains jugés trop glissants dans plusieurs salles.

Un final four à Las Vegas

Initialement, trois groupes de cinq équipes dans les deux conférences ont été constitués pour la première phase. Les premiers de chaque poule ont validé leur qualification pour la suite de la compétition, avec une invitation dans chaque conférence pour le meilleur deuxième.

Au total, toutes les équipes ont joué à quatre reprises. Les Spurs de Victor Wembanyama ont, par exemple, perdu à chaque fois. Les différents résultats ont été comptabilisés pour le classement de la saison régulière.

Les quarts de finale se joueront sur des matchs secs et compteront également pour la saison de NBA. Les Boston Celtics et les Indiana Pacers lanceront les hostilités ce lundi, avant un rendez-vous entre les Sacramento Kings et les New Orleans Pelicans. Victorieux à quatre reprises lors de la phase de groupes, les Lakers affronteront eux les Suns ce mardi. Le même jour, les Milwaukee Bucks défieront les New York Knicks.

Les demi-finales, toujours en un match, se disputeront ce vendredi à Las Vegas, tout comme la finale de dimanche. Seule cette partie pour le titre ne comptera pas pour la saison régulière de NBA. Par conséquent, les deux équipes finalistes joueront 83 matchs au cours de l'exercice en cours. Les autres formations, pas qualifiées pour cette phase finale, compenseront pour arriver aux 82 matchs de la saison régulière.

Une motivation financière

Pour l'équipe victorieuse, un gain de 500.000 dollars (soit 459.907€) sera offert à chaque joueur ayant participé aux matchs de la phase finale. Les finalistes toucheront eux chacun 200.000 dollars. Les huit franchises sont assurées de percevoir un petit pactole, là où les autres n'auront rien perçu. Aucun autre avantage ne sera donné à la franchise qui l'emportera, si ce n'est l'honneur d'être la première à inscrire son nom au palmarès.

Si l'enjeu sportif semble assez faible, la motivation financière est donc bien réelle pour les joueurs. "On y va pour ça", n'a pas caché LeBron James, tout de même intéressé par la possibilité d'ajouter une nouvelle ligne à son palmarès.

De son côté, la NBA espère dynamiser les audiences avec ce nouveau tournoi. "Il faut un peu de temps pour établir une nouvelle tradition", estimait la ligue au moment d'officialiser la tenue de sa nouvelle compétition en juillet dernier, espérant pouvoir inscrire ce rendez-vous dans le temps.

Article original publié sur RMC Sport