Publicité

FFR: l’opposition à Laporte rafle onze des douze sièges en jeu lors de l’élection partielle

FFR: l’opposition à Laporte rafle onze des douze sièges en jeu lors de l’élection partielle

Les urnes ont parlé. Les quelque 1.900 clubs français étaient appelés à voter depuis mercredi pour désigner douze membres du comité directeur de la Fédération française de rugby (FFR), un scrutin préalable à l'élection d'un nouveau président le 12 juin. Et les résultats laissent entrevoir une volonté de changement à la tête du rugby français.

Sur les 12 nouveaux sièges attribués au comité directeur, 11 proviennent d’Ovale Ensemble, la liste d’opposition. Le 12e siège revient à Guilhem Guirado, dans le camp de la majorité "Laporte". Malgré cette razzia, l'opposition reste minoritaire au sein du comité directeur, qui compte 40 sièges au total.

Les 12 nouveaux membres du comité directeur au titre des postes vacants:

  • Florian GRILL

  • Abdelatif BENAZZI

  • Jean-Marc LHERMET

  • Xabi ETCHEVERRY

  • Pascale MERCIER

  • Sylvain DEROEUX

  • Marion KELLIN

  • Claude HELIAS

  • Laurent ESTAMPE

  • Clémence GUEUCIER

  • Jordan ROUX

  • Guilhem GUIRADO

Election du nouveau président du 12 au 14 juin

La question est désormais de savoir qui succèdera à Alexandre Martinez, nommé président par intérim après la démission de Bernard Laporte le 27 janvier. Florian Grill, le leader de l'opposition, ou Patrick Buisson, en charge du rugby amateur à la FFR, sont tous deux officiellement candidats. L’élection débutera 12 juin prochain, avec une proclamation du résultat le 14 juin. Ce sont de nouveau les clubs qui seront appelés à voter.

Le siège est vacant depuis le départ en cours de deuxième mandat de Bernard Laporte, après sa condamnation à deux ans de prison avec sursis pour avoir noué un "pacte de corruption" avec l'homme d'affaires et président du club de Montpellier Mohed Altrad. Une condamnation pour laquelle il a fait appel.

L'opposition à Laporte au sein du comité directeur de la Fédération, incarnée par Florian Grill, le président de la Ligue d'Ile-de-France, avait alors démissionné en bloc. Un président par intérim, le trésorier de la FFR Alexandre Martinez, avait ensuite été nommé pour gérer les affaires courantes.

Article original publié sur RMC Sport