Publicité

"Il faut que le public soit présent": avant PSG-Newcastle, David Ginola lance un appel aux supporteurs parisiens

Face à son destin. Deuxième de son groupe en Ligue des champions, derrière le Borussia Dortmund, le Paris Saint-Germain se sait menacé depuis sa défaite face à l'AC Milan à Giuseppe Meazza lors de la précédente journée.

Une nouvelle défaite voire un nul face à Newcastle ce mardi, et la qualification du PSG pour les huitièmes de finale de la compétition serait en péril. Intraitables à domicile, les Parisiens ont une dynamique à entretenir au Parc et se savent attendus au tournant. Ils n’auront pas le droit à l’erreur ce mardi.

Le PSG vise la victoire et rien d’autre, d’autant qu’elle pourrait lui permettre de valider son billet pour les huitièmes avant la dernière journée, en fonction du résultat de l’autre match qui se déroulera en même temps que le sien.

"Le PSG a largement les armes pour battre Newcastle"

Les joueurs de Luis Enrique ont plutôt bien préparé cette échéance importante en corrigeant l’AS Monaco vendredi, mais les joutes européennes sont souvent d’un tout autre calibre, et le PSG aura une nouvelle fois besoin du soutien inconditionnel de ses tribunes pour pousser les joueurs à se transcender.

"Au niveau qualité, technique, au niveau du talent, le PSG a largement les armes pour battre Newcastle. Maintenant, il faut que le public soit présent", a exhorté David Ginola sur le site du Paris Saint-Germain.

Arrivé en janvier 1992 au PSG, l’ancien ailier y a cumulé 158 rencontres pour 44 buts en trois saisons et demie à Paris. Puis il a filé en Angleterre, passant deux années à Newcastle. Et s’il conserve un attachement pour le football anglais, ses affinités sont parisiennes. Ses plus grandes émotions, "El Magnifico" les a vécues au Parc des Princes.

"Le douzième homme, ce n’est pas juste une phrase toute faite dans le milieu du football: je l’ai vécu, moi, ici au Parc des Princes avec ce public", se souvient l'international aux 17 sélections.

"Il va falloir qu’il soit présent à des moments clés du match. On l’a eu par le passé dans des matches de coupe d’Europe, des matches de de championnat. Le football se doit d’être joué avec un public, des gens qui sont là avec vous, qui vibrent avec vous et vivent le match avec vous", poursuit David Ginola.

L’entraîneur du PSG, Luis Enrique, n’a pas dit les choses autrement, ce lundi, en conférence de presse, espérant que le Parc des Princes soit "un stade chaud, qui nous transporte": "On a besoin d’avoir notre meilleur public durant les moments délicats du match. Parce qu’il y aura des moments où on va souffrir, on le sait. Newcastle est une équipe qui sait mettre la pression. C’est un match décisif aussi pour eux. Nous, on va le jouer comme une finale."

Article original publié sur RMC Sport