Publicité

Faut-il être gentil au travail ?

Au cours des dernières années, l’importance de la gentillesse au sein du milieu professionnel s’est accrue, devenant un élément crucial de la gestion des entreprises.   - Credit:Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA
Au cours des dernières années, l’importance de la gentillesse au sein du milieu professionnel s’est accrue, devenant un élément crucial de la gestion des entreprises. - Credit:Mood Board / Rex Featur/REX/SIPA

Au fil des dernières années, l'importance de la gentillesse au sein du milieu professionnel s'est accrue, devenant un élément central de la gestion des organisations. Cet « acte de bonté », comme défini par l'Oxford Learner's Dictionaries, met en outre en relief le choix actif et délibéré de manifester compassion et empathie envers les autres.

Cela sous-entend que la gentillesse n'est pas simplement une caractéristique passive, mais une manière proactive d'interagir avec les autres. L'American Psychology Association (APA) décrit la gentillesse comme : « Une action bienveillante et utile dirigée intentionnellement vers une autre personne. On considère souvent que la gentillesse est motivée par le désir d'aider autrui et non par le désir d'obtenir une récompense explicite ou d'éviter une punition explicite. »

L'accent est mis ici sur les motivations sous-jacentes des actes de gentillesse en soulignant qu'ils sont ancrés dans une véritable intention altruiste plutôt que dans la recherche d'un gain personnel ou d'évitement de conséquences négatives.

Les effets positifs de la gentillesse au travail

Les recherches existantes sur la gentillesse au travail mettent en avant ses effets positifs, notamment l'amélioration de la satisfaction au travail, la réduction du stress et le renforcement du bien-être mental et de la productivité. Les actes de gentillesse génèrent un effet d'entraînement, favorisant un environnement propice à la coopération. Ils renforcent aussi la c [...] Lire la suite