Publicité

Expulsion ce samedi d’un Marocain condamné pour terrorisme en 2007

Gérald Darmanin a annoncé samedi l'expulsion vers le Maroc de Rachid Aït El Hadj, un individu marocain condamné pour terrorisme en 2007 et ayant perdu sa nationalité française. « Fermeté. Merci aux préfets, policiers, gendarmes et agents des services de renseignement. On se donne du mal, mais les efforts payent pour protéger la France », a alors tweeté le ministre de l'Intérieur.

En 2007, Rachid Aït El Hadj avait été condamné à une peine de huit ans de prison, aux côtés de quatre autres individus (trois Franco-Marocains et un Franco-Turc), pour leur implication présumée dans une association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un acte terroriste. L'homme a été interpellé ce samedi 30 mars par la police aux frontières. Selon Le Figaro, son avion en direction du Maroc a décollé à la mi-journée.

Fermeté.
Merci aux préfets, policiers, gendarmes et agents des services de renseignement. On se donne du mal, mais les efforts payent pour protéger la France. https://t.co/GjIEc8lc6p

— Gérald DARMANIN (@GDarmanin) March 30, 2024

Il entretenait des liens avec la mouvance djihadiste

Malgré sa condamnation en 2007, l'individu déchu de la nationalité française résidait toujours sur le territoire. Il était sous une surveillance accrue en raison de ses liens persistants avec la mouvance djihadiste, selon Le Figaro. Le 22 mars dernier, le préfet des Yvelines avait pris un arrêté d'expulsion.

En 2007, il avait été également accusé de liens avec des membres d'un groupe d [...] Lire la suite