Publicité

Un ex-grand espoir du foot anglais condamné pour fraude à la carte de stationnement pour personne handicapée

C’est un nom qui parle forcément aux suiveurs de Manchester United. Un joueur dont Wayne Rooney a dit un jour qu’il avait le talent pour faire une bien meilleure carrière que Paul Pogba mais qui est totalement passé à côté de son destin. La faute à un manque de professionnalisme et une hygiène de vie désastreuse, le tout conjugué à des mauvaises fréquentations.

Décrit à ses débuts comme un élégant milieu de terrain, Ravel Morrison fait partie des plus grands échecs de l’ère Sir Alex Ferguson. Ancien joyau de la formation mancunienne, il n’a jamais confirmé et a davantage fait parler de lui pour son image d’enfant terrible que pour ses performances sur le terrain. Et s’il fêtera en février ses 31 ans, il ne s’est visiblement pas calmé.

Il devra régler une amende

Comme le rapporte The Guardian, il vient d'être reconnu coupable de fraude pour avoir utilisé la carte de stationnement d’une personne handicapée décédée en février 2022 et qui n’était donc plus valable. Jugé jeudi devant un tribunal de Manchester, il a plaidé coupable et a été condamné à payer une amende de 1.000 livres sterling (environ 1.160 euros). L’international jamaïcain (18 sélections) a simplement reconnu avoir acheté la carte "à quelqu’un d’Old Trafford", sans en dire plus.

"Cette décision montre que la loi s'applique à tous, sans exception. Nos agents patrouillent quotidiennement dans les rues pour s'assurer que les badges bleus sont utilisés de la bonne façon, et nous n’hésitons pas à prendre des mesures quand nous découvrons des personnes qui tentent de contourner la loi", a réagi un porte-parole du conseil municipal de Manchester.

Parti des Red Devils en 2012 après trois matchs disputés avec les pros, Morrison est notamment passé par West Ham, Birmingham, la Lazio Rome mais aussi le Mexique (CF Atlas), la Suède (Östersunds) et les Pays-Bas (La Haye). Il est actuellement sous contrat jusqu’à la fin de l’année avec D.C. United, où il ne joue pas.

Article original publié sur RMC Sport