Publicité

Eurovision 2023 : un doigt d'honneur en plein direct ? La Zarra obligée de s'expliquer sur son geste

Elle espérait déjouer les pronostics en s'imposant lors du concours de l'Eurovision, samedi 13 mai 2023. Seulement, La Zarra n'a rien pu faire face à Loreen, la candidate de la Suède, qui a réussi l'exploit de s'imposer une deuxième fois lors de cette compétition. En apprenant ses résultats, la représentante de la France a fait un geste, perçu comme un doigt d'honneur. Interrogée quelques heures plus tard sur sa réaction en découvrant ses points obtenus, elle a assuré qu'elle n'avait "absolument pas", fait un doigt d'honneur. "Il faut comprendre que, bien que je représente la France, j'ai aussi une culture et c'est un peu générationnel, ce n'est pas un geste négatif, c'est un geste de déception que l'on utilise entre amis. Je peux comprendre qu'outremer (sic) [outre-Atlantique], ce soit considéré comme un autre geste", a ainsi expliqué l'artiste.

La cheffe de la délégation française, Alexandra Redde-Amiel, était assise aux côtés de La Zarra dans la green room, lorsqu'elle a fait ce geste. Seulement, elle a assuré aux journalistes qu'elle ne l'avait pas vu. "Je regardais en face", a-t-elle déclaré avant d'ajouter : "Elle l'a dit : c'est une geste qui veut dire que ce n'est pas grave. Je ne crois pas que La Zarra [ait voulu être irrespectueuse], elle est d'un respect avec les autres artistes... C'est un geste culturel".

Heu… La Zarra a fait un doigt ou bien ??? #Eurovision #Eurovision2023 (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Maïwenn, mère envahissante ? Triste analyse sur sa relation avec Shanna, la fille qu'elle a eue avec Luc Besson
Cécile Bois : ces phrases "horribles" qu'elle a entendues de la part d'un "ami" sur son corps post-partum
Matt Pokora : son touchant message à Olivier Giroud, un homme “humble” et “battant”
Issa Doumbia métamorphosé : “les médecins m'ont dit…”, cette alerte sérieuse sur son poids qu'il n'oubliera jamais
Florent Pagny malade : cette phrase bouleversante qu'il a dite à son ami Pascal Obispo en apprenant son cancer