Publicité

Euroligue: Monaco se relance face au Maccabi Tel Aviv

La Roca Team a rebondi après sa déconfiture en ouverture mardi en Principauté (79-67). Dans ces quarts disputés au meilleur des cinq matches, Monaco devra néanmoins s'imposer au moins une fois à l'autre extrémité de la Méditerranée, mardi ou jeudi, pour imiter, 26 ans après, l'Asvel, dernier club du championnat de France présent au Final Four de la reine des compétitions continentales en 1997. Pour les Monégasques, tombés aux portes du dernier carré l'an passé (défaite 3-2 contre l'Olympiacos), la victoire était plus que conseillée avant de voyager en terre hostile: la Menora Mivtachim Arena, ses plus de 10.000 spectateurs et son parquet où le Maccabi n'est tombé que deux fois cette saison en Euroligue.

Monaco devra gagner à Tel Aviv pour atteindre le Final Four

Pour corriger le tir, les hommes du Rocher ont révisé la mire à trois points. Surtout Jordan Loyd: le combo-guard (5/9) a rentré tout ce qu'il avait manqué deux jours plus tôt (0/6). Avec 33 points inscrits, l'ancien joueur du Zénith Saint-Pétersbourg a porté l'ASM, faisant oublier son mauvais mardi (2 pts) et la star Mike James, serrée de près et forçant son tir (11 points, 1/7 à trois points). Au passage, il a battu, à 29 ans, son record de points personnel en C1, auparavant de 31 points en octobre 2020 avec l'Étoile rouge Belgrade).

Les hommes de Sasa Obradovic ont pris le large au retour des vestiaires (42-41) grâce davantage d'agressivité. Matérialisée par deux interceptions de Donatas Motiejunas et Yakuba Ouattara offrant autant de ballons de contre-attaque faciles mais aussi des rebonds offensifs (10 au total), rares avant la mi-temps (2).

Article original publié sur RMC Sport