Publicité

Entre les Français et les agriculteurs, c’est l’amour vache

Blocage du centre de Nantes par un cortège d’agriculteurs, le 25 janvier 2024. - Credit:Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA
Blocage du centre de Nantes par un cortège d’agriculteurs, le 25 janvier 2024. - Credit:Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Vous avez dit schizophrènes ? À l'issue d'une semaine de mobilisation intense des agriculteurs, le soutien des Français reste massif : 85 % des sondés appuient le mouvement de contestation. Une unanimité qui complique les marges de manœuvre du gouvernement, mal à l'aise à l'idée d'employer la force publique pour mettre fin aux troubles, alors qu'une majorité de Français (68 %) soutient également les blocages d'axes routiers. Solidaires, oui… mais pas forcément pour les bonnes raisons ! L'enquête réalisée par l'institut Cluster 17 en exclusivité pour Le Point révèle l'ampleur du fossé qui s'est creusé entre les agriculteurs et une population qui ne les connaît plus et entretient sur les réalités de leur métier des représentations erronées.

« Les agriculteurs sont appréciés, notamment, parce qu'ils sont perçus comme des moins-que-rien du système, analyse Stéphane Fournier, directeur d'étude à Cluster17. Ils sont vus comme des exploités, sur le dos desquels d'autres se font de l'argent et qui vivent dans la misère. » Ainsi, 94 % des sondés, soit une proportion écrasante, considèrent que les agriculteurs sont les jouets « des industriels et de la grande distribution », et 93 % les voient comme des « victimes des lobbies de l'agrobusiness ».

À LIRE AUSSI Colère des agriculteurs : derrière le mouvement social, des enjeux de pouvoir

À l'inverse, une minorité de Français seulement (48 %) admettent que les agriculteurs « n'ont pas d'autre choix » que d'utiliser pestic [...] Lire la suite