Publicité

"Il y a des endroits où ça s’est nettement dégradé", l'analyse de Deschamps sur les problèmes de sécurité en Ligue 1

Après les incidents qui ont émaillé les derniers mois de compétition et la mort récente d’un supporter de Nantes, les pouvoirs publics ont décidé de prendre des mesures drastiques pour lutter contre la violence autour des matchs de Ligue 1. Comme révélé par RMC Sport, tous les déplacements de supporters sont interdits pour les matchs à risque jusqu’au 18 décembre. Une mesure généralisée qui suscite un vent de contestation parmi les clubs et les fans du championnat de France.

Interrogé sur les incidents qui écornent l’image de la L1, Didier Deschamps a réagi dans Le Parisien. "Il suffit parfois d’un mauvais exemple pour donner de mauvaises idées à d’autres. Après, le football est le reflet de la société. Pourquoi on n’y retrouverait pas ce qu’on retrouve dans la vraie vie ? Ça me semble logique. Le football n’est pas épargné", a répondu le sélectionneur de l’équipe de France.

"En sélection, le contexte n’est pas le même"

Si les rencontres du championnat de France accouchent régulièrement de débordements, celles des Bleus se déroulent dans un climat souvent plus apaisé. "Le contexte n’est pas le même, confirme Deschamps. En Ligue 1, on a affaire à des rivalités locales ou historiques. Il y a des endroits en France où ça s’est nettement dégradé. En sélection, il y a une rivalité sportive car chacun veut voir son pays gagner mais le degré d’insécurité est très faible en ce qui concerne les fans. Maintenant, d’autres menaces demeurent, malheureusement. Et elles peuvent être parfois pesantes…"

Article original publié sur RMC Sport