Publicité

Emmanuel Macron, nouveau ministre de l’Éducation !

Lors de sa conférence de presse du 16 janvier, Emmanuel Macron a voulu montrer qu'il voulait faire de l'éducation son domaine réservé.  - Credit:STEPHANIE LECOCQ / X07859 / REUTERS
Lors de sa conférence de presse du 16 janvier, Emmanuel Macron a voulu montrer qu'il voulait faire de l'éducation son domaine réservé. - Credit:STEPHANIE LECOCQ / X07859 / REUTERS

Cérémonie de remise de diplômes, uniforme, Marseillaise au primaire, cours de théâtre, renforcement de l'instruction civique… Lors de sa conférence de presse, Emmanuel Macron a un peu endossé les habits de Jules Ferry et ceux d'un ministre de l'Éducation pour ouvrir un grand chantier et réformer l'école. C'est sa priorité. Avec une idée : « le réarmement civique ». Emmanuel Macron a marqué son territoire : l'éducation appartient plus que jamais au domaine du président, comme la défense et la diplomatie. Gabriel Attal et Amélie Oudéa-Castéra ont une feuille de route claire et précise. Ils doivent mettre en œuvre ses décisions et son ambition. Et le chantier est impressionnant.

Emmanuel tranche ainsi sur l'uniforme (il préfère parler de « tenue unique »). Il souhaite que, dès l'an prochain, une centaine d'établissements volontaires testent la mise en œuvre de celui-ci en primaire, au collège et au lycée, mais pas en maternelle (« À charge, ensuite, de faire plancher des experts pour savoir si celui-ci a un impact, positif ou négatif, sur l'enseignement et la vie scolaire. ») C'est un projet qu'avait évoqué Gabriel Attal il y a quelques semaines quand il était encore chargé de l'Éducation nationale.

À LIRE AUSSI Conférence de presse d'Emmanuel Macron : des critiques venues de la droite et de la gaucheC'est surtout un sujet que Brigitte Macron avait abordé à la rentrée de septembre 2022, déclenchant une immense polémique. Dans Le Parisien, la première dame avait [...] Lire la suite