Publicité

Elisabeth Borne recevra mercredi Yannick Morez, le maire de Saint-Brevin qui a démissionné

Une semaine exactement après sa démission qui avait créé un électrochoc, Yannick Morez sera reçu par Elisabeth Borne.

Elisabeth Borne a affirmé au Journal du Dimanche (JDD) qu'elle rencontrerait mercredi le maire de Saint-Brevin-les-Pins, Yannick Morez (DVD), qui a démissionné après avoir été visé par un incendie criminel et des menaces de l'extrême droite.

"Je rencontrerai mercredi prochain le maire de Saint-Brevin", a affirmé la Première ministre, qui avait déjà proposé au maire de le recevoir mais sans donner de date.

"Si nous avons été insuffisamment réactifs, nous allons davantage nous mobiliser pour protéger les élus face à la montée des violences", a-t-elle affirmé, alors que le maire avait déploré un "manque de soutien de l'Etat" au moment de sa démission.

Mercredi également, soit une semaine exactement après sa démission qui avait créé un électrochoc, Yannick Morez sera auditionné par la commission des lois du Sénat à 11H15.

"Intolérable"

Jugeant "intolérable" qu'il ait été pris pour cible de ces attaques, la cheffe du gouvernement a estimé nécessaire d'agir "en amont".

"C'est le sens des propositions que fera la ministre chargée des Collectivités territoriales, Dominique Faure, la semaine prochaine" en lançant le "Centre d'analyse et de lutte des atteintes aux élus", a-t-elle affirmé.

Cette structure "permettra de mieux coordonner la réponse de l'ensemble des acteurs concernés: police, justice, préfet. Nous allons également renforcer les sanctions contre ceux qui s'en prennent aux élus", a promis Mme Borne.

Le domicile de M. Morez avait été incendié en mars, en lien avec le déménagement vivement contesté près d'une école maternelle d'un centre d'accueil pour demandeurs d'asile existant depuis 2016 dans cette commune de Loire-Atlantique.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Après la démission du maire de Saint-Brevin, la sécurité des élus en question