Publicité

Élections européennes : retour sur les déclarations de Gabriel Attal

Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est exprimé ce samedi après-midi lors du meeting du parti Renaissance à Lille pour la campagne des élections européennes.  - Credit:Jacques Witt/SIPA / SIPA / Jacques Witt/SIPA
Le Premier ministre, Gabriel Attal, s'est exprimé ce samedi après-midi lors du meeting du parti Renaissance à Lille pour la campagne des élections européennes. - Credit:Jacques Witt/SIPA / SIPA / Jacques Witt/SIPA

« Nous sommes les seuls vrais défenseurs de l'Europe dans le paysage politique français », a clamé Gabriel Attal, ce samedi après-midi devant les militants de la majorité, réunis à Lille. Près de 29 ministres, accompagnés de parlementaires, des chefs des partis Renaissance, MoDem et Horizons, ainsi que d'anciens ministres comme Élisabeth Borne, ont convergé vers le Grand Palais de Lille pour le coup d'envoi de la campagne électorale en vue des élections européennes.

Quatre mille militants, venus de tous les coins de France, ont également répondu présents à cet appel à la mobilisation générale lancé par la majorité. Le Premier ministre Gabriel Attal n'a pas hésité à s'attaquer directement au Rassemblement national. Retour sur ses déclarations.

Le RN comme unique adversaire

Gabriel Attal a vivement critiqué la « vaste tromperie » du « clan Le Pen » dont les votes au Parlement européen sont « une litanie de trahisons contre les intérêts des Français ». « Ils ont toujours dit non à l'Europe. La seule différence maintenant, c'est qu'ils le cachent un peu et que le non s'est transformé en niet », a affirmé le Premier ministre, après avoir accusé le RN de proximité avec Vladimir Poutine.

Rappelons-nous. Rappelons-nous qu’il y a deux ans, le Rassemblement national proposait une alliance militaire avec la Russie de Vladimir Poutine. pic.twitter.com/Ci5cZeSONj

— Gabriel Attal (@GabrielAttal) March 9, 2024

« Ils nous disent “La France revient”. Mais de quel droit pa [...] Lire la suite