Publicité

Doubs : emportée par le courant, une septuagénaire survit après vingt heures dans l’eau glacée

Cette femme de 71 ans, partie randonner, vendredi, est tombée dans l’eau et a été emportée par le courant. Les gendarmes l’ont secourue le samedi après-midi.

La septuagénaire était partie randonner et était tombée dans l'eau. (Photo d'illustration) - Credit:TARDIVON JEAN CHRISTOPHE/SIPA / SIPA

Ils devaient se rejoindre pour le dîner, elle n'est jamais arrivée. Une femme de 71 ans, originaire de l'Ain, était portée disparue depuis vendredi soir. Elle rendait visite à des amis à Goumois, une commune située en plein dans le parc naturel régional du Doubs, à la frontière suisse. Les gendarmes de Maîche l'ont finalement secourue le samedi après-midi, rapporte France Bleu. La septuagénaire était partie randonner et était tombée dans l'eau. Elle a passé environ vingt heures dans l'eau glacée.

La victime est arrivée jeudi 25 janvier à la gare de Besançon où ses amis l'ont récupérée. La septuagénaire séjournait dans un chalet situé à 800 mètres de la maison de ses proches. Le vendredi matin, tous partent randonner le long du Doubs sur des chantiers à cheval avec la Suisse. Ils rentrent finalement déjeuner puis se séparent après avoir décidé de se retrouver plus tard pour le dîner.

Coincée dans des rochers

Ne voyant pas l'invitée arrivée le soir, les hôtes commencent à s'inquiéter et décident finalement, vers 21 heures, d'appeler les gendarmes. Les militaires vont tenter de géolocaliser le téléphone de la disparue, en vain : la dernière fois que le téléphone a sonné, c'est vers 15 h 30 aux alentours du chalet. Les gendarmes vont alors contacter un maître-chien pour continuer les recherches le lendemain.

À LIRE AUSSI Nord : une enseignante sauve un élève de 9 ans, victime d'un arrêt cardiaque

Le samedi, le chien capte l'odeur de la disparue et mène les gendarme [...] Lire la suite

VIDÉO - Denis Renaud, président de l'association AEIM de Nancy rapporte les déclarations de la miraculée de l'incendie, sur BFMTV