Publicité

Discours sur l’état de l’Union : Biden tacle sévèrement Donald Trump

Au cours du discours sur l'état de l'Union, Joe Biden n'a pas hésité à s'attaquer à Donald Trump, tout en réaffirmant ses positions politiques par la même occassion.   - Credit:
Au cours du discours sur l'état de l'Union, Joe Biden n'a pas hésité à s'attaquer à Donald Trump, tout en réaffirmant ses positions politiques par la même occassion. - Credit:

Cette année, la forme importait au moins autant que le fond. Le discours sur l'état de l'Union, délivré par le président depuis 1870, est toujours un moment clé de l'année politique. Pour Joe Biden, candidat à sa réélection en novembre, et exceptionnellement impopulaire (selon un récent sondage de CNN, il jouit de 37 % d'opinions favorables), il était crucial. Même s'il n'est pas censé l'être, c'était un discours de campagne assumé. Et, s'il y a défendu son bilan et a exposé son programme, il devait aussi combattre l'idée qu'il était trop vieux pour se représenter. Cela s'est traduit par une voix forte et un débit si rapide que le propos était parfois difficile à suivre.

Le discours sur l'état de l'Union est un exercice délicat mais Biden, qui a été sénateur pendant presque 40 ans, est chez lui au Congrès. Comme l'an dernier, il n'a pas non plus hésité à affronter les républicains qui l'interrompaient, s'écartant de son texte écrit. Voici quelques enseignements à en tirer.

À LIRE AUSSI Présidentielle américaine : pourquoi le Parti démocrate a-t-il fait le choix de Joe Biden ?

Son âge n'est plus tabou

Après avoir tenté d'ignorer le problème, sa campagne a compris qu'il fallait l'affronter. D'après un récent sondage d'ABC News et Ipsos, 59 % des Américains pensent que Trump et Biden sont trop vieux pour un second mandat, mais 27 % pensent que seul Biden est trop vieux, contre 3 % pour Trump. S'il était réélu, à 81 ans, il serait le président le plus vieux jamais [...] Lire la suite