Publicité

Dani Alves condamné pour viol : pourquoi l’ex-star du Barça n’en a pas fini avec la justice

Le footballeur n’en a pas fini avec les déboires judiciaires. Le parquet espagnol a décidé de faire appel de la condamnation de l’ex-star brésilienne du Barça Dani Alves à quatre ans et demi de prison pour le viol d’une jeune femme dans l’espoir d’obtenir une peine plus lourde, a appris l’AFP ce 1er mars de source judiciaire.

L’ex-joueur de 40 ans a aussi été contraint de verser 150 000 euros à sa victime, pour des faits remontant à décembre 2022 dans une discothèque de Barcelone, alors que le parquet avait requis une peine de neuf ans de prison. Les juges avaient également imposé au Brésilien 5 ans de liberté surveillée après sa sortie de prison et une interdiction d’approcher sa victime pendant 9 ans et demi.

Une circonstance atténuante contestée

Le tribunal avait considéré dans son jugement que le versement par le joueur, dès le début de la procédure, de 150 000 euros pour dédommager la victime était une circonstance atténuante, Alves ayant, selon les juges, montré ainsi sa volonté de « réparation ».

À lire aussi Dani Alves accusé de viol : que risque l’ex-footballeur brésilien jugé ce lundi à Barcelone ?

Mais cette circonstance atténuante pourrait être contestée par le parquet dans son appel, selon cette source judiciaire, dans la mesure où cette somme ne représente pas le même effort financier pour Alves que pour un accusé ne disposant pas des mêmes ressources. De même source, on précise que la rédaction de l’appel n’a pas encore débuté.

Invitée à le rejo...


Lire la suite sur ParisMatch