Publicité

Déjà accusé de viols et d'agressions sexuelles, Gérard Miller accablé par de nouveaux témoignages

Le psychanalyste médiatique Gérard Miller est visé par de nouveaux témoignages de femmes l'accusant de viols et d'agressions sexuelles.   - Credit:Lionel GUERICOLAS /MPP/SIPA / SIPA / Lionel GUERICOLAS /MPP/SIPA
Le psychanalyste médiatique Gérard Miller est visé par de nouveaux témoignages de femmes l'accusant de viols et d'agressions sexuelles. - Credit:Lionel GUERICOLAS /MPP/SIPA / SIPA / Lionel GUERICOLAS /MPP/SIPA

De nouveaux témoignages édifiants à l'encontre de Gérard Miller. Déjà accusé par trois femmes de viol et d'agressions sexuelles lors de séances d'hypnose, le psychanalyste médiatique est visé par les témoignages de 41 nouvelles femmes, publiés, jeudi 8 février, par le magazine Elle. Parmi les victimes, dont certaines étaient mineures au moment des faits, trois évoquent des actes de viol et quinze des agressions sexuelles, qui seraient survenus entre 1993 et 2020. Les autres décrivant des « tentatives ». Cette nouvelle salve d'accusations intervient au lendemain de la publication de dix autres témoignages, recueillis par nos confrères de Mediapart.

Les faits dénoncés ont eu lieu dans de multiples endroits et notamment dans le cabinet où Gérard Miller effectuait ses séances d'hypnose mais aussi à son domicile familial, où certaines victimes ont évoqué la présence de ses enfants dans la maison au moment des agressions et des viols qu'elles racontent. Le mode opératoire du psychanalyste est bien rodé : il se montre très social avec les jeunes femmes avant de leur proposer de consommer de l'alcool puis de profiter d'elles après des « expériences d'hypnose » ou de « détente ».

Gérard Miller nie les accusations

Contacté par le média d'investigation, Gérard Miller a indiqué ne pas « mettre en doute un instant l'émotion, la colère et la souffrance » de ces femmes, mais il assure n'avoir « jamais contraint personne » et s'être toujours assuré de recueillir leur consent [...] Lire la suite