Publicité

Cyslisme: dossier classé sans suite pour le Belge Eetvelt, suspendu après un contrôle positif

Lotto-Dstny a annoncé dans un communiqué que Lennert Van Eetvelt reprendrait la compétition le 24 mai prochain lors de l’Alpes Isère Tour. Quelques semaines après la suspension du coureur, l’Agence Française de lutte contre le dopage (AFLD) a décidé d’abandonner les charges retenues contre lui. Le Belge avait été suspendu par son équipe le temps de l’enquête. Il était visé car l’organisme avait retrouvé des analyses positives d’une substance présente dans un spray nasal, nullement interdit par la compétition, à condition d’être renseigné.

Le coureur a été en mesure de justifier l’usage du spray : "J’utilise ce spray de manière sporadique et en accord avec mon médecin, a expliqué Van Eetvelt dans un communiqué. J'avais bien indiqué faire usage de ce spray sur le formulaire complété lors du contrôle. L'AFLD a accepté mes explications et a donc décidé de ne pas donner suite à l'affaire." Le coureur n’a pas manqué d’exprimer son mécontentement vis-à-vis de sa suspension : "C’est une décision logique, vu qu'il n'y avait en fait aucune affaire, je suis d'ailleurs un peu indigné que l'on en soit arrivé là."

Son équipe avait d’ailleurs déclaré ne pas être inquiète lors de sa mise à pied : "Nous avons entendu notre coureur et notre staff médical et nous sommes confiants quant à l'issue de la procédure." C’est sans surprise que Lotto a réagis : "Lennert a été suspendu provisoirement en accord avec les directives du MPCC (Mouvement pour un Cyclisme Crédible), dont notre équipe fait partie, a réagi le patron de l'équipe Stéphane Heulot. Nous sommes très heureux que l'AFLD ait traité ce dossier rapidement et que l'affaire ait pu être clôturée après trois semaines sans aucune conséquence pour Lennert."

Article original publié sur RMC Sport