Publicité

Cyclone Belal : La Réunion repasse en alerte rouge, la population reste confinée

Les Réunionnais sont confinés et ont ordre de rester chez eux, loin du bord de mer, à cause du phénomène de vagues-submersions.   - Credit:via REUTERS
Les Réunionnais sont confinés et ont ordre de rester chez eux, loin du bord de mer, à cause du phénomène de vagues-submersions. - Credit:via REUTERS

Le puissant cyclone Belal a frappé l'île de La Réunion de plein fouet ce lundi 15 janvier, dès le petit matin. L'île est repassée lundi à 13 heures locales (10 heures à Paris) de l'alerte violette, le plus haut niveau, à l'alerte rouge afin de permettre aux équipes de secours d'intervenir et d'évaluer les dégâts causés par le cyclone. « Je décide le basculement de l'alerte violette à l'alerte rouge à 13 heures », a annoncé le préfet Jérôme Filippini au cours d'une visioconférence, expliquant qu'il y a « des interventions en attente », mais prévenant que ce basculement « ne change rien pour la population », qui doit toujours rester confinée.

Des rafales dépassant les 200 km/h ont été enregistrées dans les hauteurs de Saint-Denis. Le préfet Jérôme Filippini a annoncé sur BFMTV qu'une personne avait été retrouvée morte à Saint-Gilles, la première victime du cyclone Belal. Il s'agirait d'un SDF. « Les circonstances (du décès) sont encore un peu difficiles à déterminer », a déclaré le préfet.

« Nous sommes entrés dans le dur du cyclone, conformément aux prévisions », a ajouté Jérôme Filippini, qui faisait un état des lieux de la situation en répondant aux questions de la journaliste Apolline de Malherbe sur BFMTV.

À LIRE AUSSI Le cyclone Belal frappe La Réunion : en quoi consiste l'alerte violette ?

Des milliers de foyers privés d'électricité et d'eau

Des dizaines de milliers de Réunionnais sont à l'heure actuelle privés d'électricité. Selon la préfecture de l'île [...] Lire la suite