Publicité

Crise chez les Bleues : Morroni et Mbock s’associent à Renard

Perle Morroni est la quatrième Bleue à dénoncer le management au sein de la sélection féminine.   - Credit:MELANIE LAURENT / A2M Sport Consulting / DPPI via AFP
Perle Morroni est la quatrième Bleue à dénoncer le management au sein de la sélection féminine. - Credit:MELANIE LAURENT / A2M Sport Consulting / DPPI via AFP

L' hémorragie se poursuit au sein de l'équipe de France féminine. C'est au tour de la défenseure de Lyon Perle Morroni de marcher dans les pas de Wendie Renard et de dénoncer « le système [de] management » de la sélection en mettant sa carrière internationale entre parenthèses. C'est la quatrième Bleue à prendre cette décision.

« Je souhaite à mon tour m'exprimer par rapport à la situation et me joins à elles contre le système de management de l'équipe de France actuel pour en avoir souffert personnellement », a ainsi écrit la joueuse de 25 ans, qui compte 11 sélections. Vendredi, la capitaine Wendie Renard et les attaquantes Kadidiatou Diani et Marie-Antoinette Katoto s'étaient mises en retrait, appelant à des changements.

« Si je reporte un jour le maillot de l'équipe de France, j'espère que ce sera dans de meilleures conditions et avec des valeurs adéquates au haut niveau », ajoute Morroni sur Instagram.

Quelques heures plus tard, Griedge Mbock, cadre habituelle des Bleues mais gravement blessée depuis septembre, a dénoncé « le décalage qui subsiste entre l'organisation actuelle, les attentes que l'on a et les moyens qu'on nous donne pour lutter au plus haut niveau ».

Les soutiens aux Bleues se multiplient

La défenseure latérale n'a pas été convoquée depuis le mois d'avril 2022 par la sélectionneuse, Corinne Diacre. Ces derniers jours, elle n'a pas été appelée pour le rassemblement de février, malgré l'absence sur blessure des deux titulaires à son poste, Sa [...] Lire la suite