Publicité

Aides aux éleveurs, loi Egalim, pesticides… Ce qu’il faut retenir des annonces du gouvernement sur l'agriculture

À l'occasion de cette conférence de presse dédiée à la crise agricole, le Premier ministre Gabriel Attal était accompagné de son ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire.  - Credit:CHRISTIAN HARTMANN / X90079 / REUTERS
À l'occasion de cette conférence de presse dédiée à la crise agricole, le Premier ministre Gabriel Attal était accompagné de son ministre de l'Économie et des Finances, Bruno Le Maire. - Credit:CHRISTIAN HARTMANN / X90079 / REUTERS

Ces nouvelles annonces vont-elles suffire à calmer la colère des agriculteurs ? Ce jeudi 1er février, Gabriel Attal a fait plusieurs annonces depuis Matignon. Lors de cette conférence de presse, il était accompagné de trois de ses ministres : Marc Fesneau (Agriculture), Bruno Le Maire (Économie) et Christophe Béchu (Transition écologique). Depuis plusieurs jours, le Premier ministre a multiplié les rendez-vous avec les représentants syndicaux de la profession agricole. « Jamais le dialogue n'a été rompu, jamais ma porte n'a été fermée », a martelé le chef du gouvernement.

Inscrire « l'objectif de souveraineté alimentaire dans la loi »

Gabriel Attal a annoncé qu'il souhaitait « inscrire l'objectif de souveraineté (alimentaire) dans la loi ». « Nous voulons être souverains, souverains pour cultiver. Souverains pour récolter. Souverains pour nous alimenter », a expliqué le Premier ministre, qui veut livrer un « message clair » avec « deux mots d'ordre pour l'agriculture : produire et protéger ».

150 millions d'euros d'aides

L'État va consacrer 150 millions d'euros « dès cette année et de façon pérenne » pour soulager la charge fiscale et sociale des éleveurs « qui ont besoin d'un soutien spécifique », a annoncé le Premier ministre. « Nos éleveurs ont besoin d'un soutien spécifique. C'est pourquoi […] nous leur consacrerons 150 millions d'euros en soutien fiscal et social dès cette année et de façon pérenne. Un travail avec la filière permettra d'en préciser les m [...] Lire la suite