Publicité

Crédit auto : définition, taux et formalités

Souscrire un crédit auto revient à emprunter de l’argent pour financer l’acquisition d’une voiture neuve, mais aussi d’occasion. Il peut être consenti par l'organisme de financement lié à la marque ou accordé par une banque ou un établissement de crédit. Le principe du crédit auto, comme tout emprunt, est basé sur la mise à disposition d’une certaine somme par l’emprunteur. En contrepartie, il s'engage à rembourser ce montant chaque mois, et pendant toute la durée du prêt.

Que l’opération soit réalisée par un prêt spécifique (on parle alors de crédit affecté) ou par le biais d’un prêt à la consommation, la procédure de remboursement est la même. Cette somme, appelée mensualité ou échéance mensuelle, est composée d’une partie correspondant au remboursement mensuel du capital emprunté. Il s'agit du « capital amorti », qui vient en déduction du capital restant dû. La somme comprend aussi une part des intérêts exigibles calculés en fonction du taux de l’emprunt et de la durée du prêt.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur de crédit à la consommation

Il convient d'abord de déterminer le montant du crédit requis à l’achat. Souhaitez-vous effectuer un apport personnel ou préférez-vous un financement global par l’emprunt ?

Après avoir déterminé la somme qui vous est nécessaire, et en fonction de vos capacités financières de remboursement, fixez le montant mensuel qu’il vous est possible de rembourser sans risque d’incident.

Exemple :

Vous souhaitez acquérir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Auto : Tesla, Dacia (Renault) et Volkswagen en forme, Stellantis souffre
Hydrogène : Stellantis s’allie à Michelin et Faurecia et affiche ses ambitions
Renault cherche de nouveaux investisseurs pour Alpine et Ampère
Permis de conduire : demande, renouvellement et perte
Carburants : CLCV dénonce les "marges explosives" des distributeurs et exige une baisse des prix à la pompe