Publicité

Coupe de France: pas de descente sur la pelouse pour Macron ?

Coupe de France: pas de descente sur la pelouse pour Macron ?

Changement de programme pour Emmanuel Macron. S’il assistera bien samedi à la finale de la Coupe de France entre le FC Nantes et Toulouse (21h), il ne descendra pas sur la pelouse du Stade de France comme il est de coutume, assure en tout cas l’AFP ce jeudi, d’une source proche du dossier.

Le chef de l'Etat, qui fait l'objet de vives contestations depuis l'adoption en mars de la loi sur les retraites, n’ira donc pas saluer les joueurs sur le terrain avant le coup d’envoi. Il restera en tribunes. Habituellement, le protocole d'avant-match est l’occasion pour le président de la République d’encourager les différents acteurs de la finale (les joueurs, donc, mais aussi les entraîneurs et le corps arbitral).

3.000 policiers mobilisés

L’an dernier, Emmanuel Macron avait ainsi échangé quelques mots sur la pelouse avec les Nantais et les Niçois avant le coup d’envoi de la finale de la Coupe. Après le match, il avait remis le trophée du vainqueur au capitaine des Canaris, Ludovic Blas.

Cette année, les syndicats prévoient de distribuer cartons rouges et sifflets aux spectateurs pour qu'ils manifestent leur rejet de la réforme des retraites et leur mécontentement vis-à-vis du président de la République. Comme expliqué par RMC Sport, cette rencontre Nantes-Toulouse est par ailleurs classée à risques par les forces de l'ordre. 3.000 policiers et gendarmes seront mobilisés.

Entre la présence d’Emmanuel Macron et l’antagonisme entre les supporters des deux clubs, la sécurité sera maximale. Le dispositif conséquent sera "50% plus important", selon l'entourage du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin, que celui mobilisé le 28 mai 2022 pour la finale de la Ligue des Champions, remportée par le Real face à Liverpool (1-0), qui avait tourné au fiasco sécuritaire.

Article original publié sur RMC Sport