Publicité

Coupe Davis: l'Italie de Jannik Sinner sacrée pour la première fois depuis 1976

Homme clé de la victoire en demi-finale face à la Serbie de Novak Djokovic, Jannik Sinner (22 ans) a offert à l'Italie le sacre en Coupe Davis, grâce à sa victoire dans le deuxième simple de la finale, face à l'Australie.

Jannik Sinner a balayé Alex De Minaur (12e) 6-3, 6-0 pour offrir le titre en Coupe Davis à son pays, alors que Matteo Arnaldi avait obtenu le premier point grâce à son succès contre Popyrin (7-5, 2-6, 6-4).

Quarante-sept ans après leur première victoire dans la compétition en 1976, les Italiens ont à nouveau pu brandir le "Saladier d'argent", portés par leur meilleur joueur qui a survolé la semaine.

Le n°4 mondial a remporté les cinq matches auxquels il a pris part cette semaine à Malaga, deux en double et trois en simple.

Dimanche, il n'a fait qu'une bouchée du 12e mondial, Alex De Minaur, qui n'a pas fait le poids face à la maîtrise du finaliste des derniers Masters.

Sinner a rapidement mis la main sur la rencontre, en prenant le service de son adversaire très tôt, pour mener 2-1.

Revenus de loin

Serein et appliqué, il a simplement eu à écarter une balle de débreak à 4-3, la seule du match, avant de s'adjuger la première manche, malgré quelques accélérations bien senties de De Minaur.

Le deuxième set a en revanche été à sens unique, puisque l'Australien de 24 ans n'a pas réussi à remporter le moindre jeu, face à un adversaire qu'il n'a jamais battu en six matches.

Auteur de plusieurs beaux passings qui ont fait exulter ses coéquipiers massés au bord du terrain, Sinner s'est vite détaché pour remporter la deuxième manche et le match en 1h21.

Plus tôt dimanche, Matteo Arnaldi, 44e mondial, a dû davantage s'employer pour venir à bout d'Alexey Popyrin (40e).

L'Italien, également âgé de 22 ans, s'est montré d'un sang-froid bluffant dans la troisième manche, effaçant les huit balles de break obtenues par l'Australien avant de filer vers la victoire et mettre son équipe sur les bons rails.

Sinner a conclu une semaine parfaite, lancée par une victoire en quart de finale contre les Pays-Bas (2-1) puis par un succès de prestige contre la Serbie de Novak Djokovic.

Le jeune Italien a écoeuré le n°1 mondial, effaçant trois balles de match dans le simple avant de l'emporter, puis de le dominer à nouveau lors du double disputé avec Lorenzo Sonego.

"Hier, on était à un point de se faire sortir et là on va pouvoir célébrer, c'est génial", a savouré le vainqueur du Masters 1000 de Toronto cette année.

Cette victoire permet à l'Italie de se hisser à la hauteur de la Croatie avec deux titres, alors que les Australiens se présentaient face à eux forts d'une immense expérience avec 28 victoires en 49 finales.

L'équipe du capitaine Filippo Volandri succède au Canada au palmarès de la Coupe Davis.

Article original publié sur RMC Sport