Publicité

Le corps calciné d’une femme découvert dans un sous-sol, près de Lyon

Les investigations ont été confiées aux gendarmes de la section de recherches de Lyon et la brigade de recherches de Givors.  - Credit:Alain ROBERT/SIPA / SIPA / Alain ROBERT/SIPA
Les investigations ont été confiées aux gendarmes de la section de recherches de Lyon et la brigade de recherches de Givors. - Credit:Alain ROBERT/SIPA / SIPA / Alain ROBERT/SIPA

Elle a été découverte pieds et poings liés. Une femme, dont le corps a été partiellement calciné, a été retrouvée, dimanche 11 février, dans l'après-midi, selon une source de BFMTV. Le corps a été retrouvé dans les sous-sols d'une maison en chantier située à Sainte-Foy-lès-Lyon (Rhône).

D'après les premières observations, la victime était âgée d'une quarantaine d'années et sa disparition avait été jugée « inquiétante » depuis jeudi 8 février, peut-on lire dans Lyon Mag. Elle a finalement été retrouvée par le nouveau propriétaire de la villa en chantier, visiblement inoccupée.

C'est son ex qui avait donné l'alerte. Selon lui, le nouveau concubin, qui est toujours introuvable, est un homme violent et a déjà menacé de mort sa compagne, révèle France Info. Le jour de sa disparition, elle a appelé son ex pour lui dire que son compagnon l'attendait devant son travail, accompagné de deux amis. Elle dit alors son inquiétude.

Enquête pour « homicide volontaire »

« Des actes de torture pourraient avoir été réalisés par le ou les tueurs », ajoute le magazine local. Une enquête pour « homicide volontaire » a été ouverte. Les investigations ont été confiées aux gendarmes de la section de recherches de Lyon et la brigade de recherches de Givors. Aucune piste n'est écartée à ce stade, estime le parquet.