Publicité

Cessez-le-feu à Gaza : la Russie et la Chine mettent leur veto à la résolution américaine

Ce vendredi 22 mars, les Nations unies se sont prononcées sur le projet de résolution de « cessez-le-feu immédiat » des États-Unis. La Russie et la Chine ont mis leur veto.

Ce vendredi 22 mars, l'Assemblée générale des Nations unies, à New York, doit se prononcer sur la proposition de cessez-le-feu à Gaza écrite par les États-Unis. - Credit:DPA / DPA/ABACA

C'est une première depuis l'attaque du Hamas le 7 octobre en Israël et la réplique du gouvernement de Benyamin Netanyahou à Gaza. Alors qu'ils avaient jusque-là bloqué les trois textes qui mentionnaient un «  cessez-le-feu », les États-Unis soumettent une proposition semblable au Conseil de sécurité de l'ONU. Ce projet de résolution évoque la «  nécessité » d'un cessez-le-feu immédiat à Gaza.

Examiné ce vendredi 22 mars par l'instance, le projet de résolution américaine a recueilli onze voix en faveur et trois votes contre (Russie, Chine et Algérie). Selon l'Agence France-Presse (AFP), l'ambassadeur russe a dénoncé un texte « hypocrite » qui n'appelle pas directement à faire taire les armes. La Guyane s'est, elle, abstenue.

Après le veto de la Russie et de la Chine, Emmanuel Macron a exprimé sa volonté de trouver « un accord » au Conseil de sécurité de l'ONU. « Il faut maintenant que le Conseil de sécurité se prononce sur un cessez-le-feu immédiat et un accès humanitaire. Après le veto posé par la Russie et la Chine il y a quelques minutes, nous allons reprendre sur la base du projet de résolution français au Conseil de sécurité et travailler avec nos partenaires américains, européens, arabes en ce sens pour trouver un accord », a-t-il déclaré à l'issue d'un sommet européen à Bruxelles.

À LIRE AUSSI Le plan des généraux pour sauver Israël

« Nous ne sommes pas satisfaits »

Depuis le début de la guerre entre Israël et le Hamas, les Américains s'étaient systématiq [...] Lire la suite