Publicité

Le commissariat de La Courneuve attaqué aux mortiers d’artifice, neuf interpellations

Six personnes ont été interpellées après des violences ayant ciblé le commissariat de La Courneuve dans la nuit du 17 au 18 mars 2024.  - Credit:Google Street View
Six personnes ont été interpellées après des violences ayant ciblé le commissariat de La Courneuve dans la nuit du 17 au 18 mars 2024. - Credit:Google Street View

Des renforts ont dû être déployés pour sécuriser le bâtiment. Le commissariat de La Courneuve (Seine-Saint-Denis) a été ciblé dimanche 17 mars au soir par d'importants tirs de mortiers d'artifice et de projectiles, quatre jours après la mort d'un jeune de la ville lors d'une course-poursuite avec la police à Aubervilliers.

« Des individus ont jeté des mortiers d'artifice et des projectiles sur le commissariat de La Courneuve. Des poubelles ont été incendiées », a déclaré à l'AFP une source policière, indiquant que les faits ont commencé peu avant 23 heures. Lundi 18 mars, le préfet de police Laurent Nuñez a annoncé que neuf interpellations avaient été réalisées.

Au lendemain de l'incident, le maire de La Courneuve, Gilles Poux, s'est exprimé en conférence de presse, où il a appelé au calme. « Ces débordements ne rendent justice à quiconque […] Il faut de la transparence pour favoriser le calme que tout le monde souhaite », a-t-il souligné. L'édile communiste a également appelé à « faire toute la lumière » sur la collision mortelle entre un scooter et une voiture de police, la semaine passée.

Retour au calme à minuit

À 23 h 30, six personnes avaient déjà été interpellées. Vers minuit, le calme était revenu. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montraient des groupes d'individus en train de tirer des mortiers d'artifice à profusion sur la façade du poste de police.

Les émeutes commencent chez nous à La Courneuve pic.twitter.com/n5KtVDDobP

— Borz [...] Lire la suite