Publicité

Combien coûte le trophée de la Coupe du monde ?

COUPE DU MONDE 2018 – Savez-vous réellement combien vaut ce trophée que tous les footballeurs rêvent de soulever un jour dans leur carrière ?

Le trophée le plus convoité de la planète football (photo AFP).
Le trophée le plus convoité de la planète football (photo AFP).

Hugo Lloris ou Luka Modric ? Ce dimanche, l’un de ces deux joueurs aura l’immense bonheur de brandir en premier la Coupe du monde dans le ciel moscovite. Mais au fait, combien vaut l’objet le plus convoité de la planète football ?

Qui succèdera à Philipp Lahm le 15 juillet prochain ? (photo AFP)
Qui succèdera à Philipp Lahm le 15 juillet prochain ? (photo AFP)

75% d’or pur
Pensée par l’artiste italien Silvio Gazzaniga au début des années 70, la Coupe du monde actuelle, qui représente deux sportifs transcendés par la victoire soulevant la Terre, est la deuxième du nom. Le trophée, en or 18 carats, de près de six kilos, composé à 75% d’or pur sera soulevé pour la toute première fois en 1974 par la RFA de Franz Beckenbauer. Deux couronnes de malachite, une pierre semi-précieuse verte, sont incrustées sur le socle où le nom de chaque pays champion du monde depuis 1974 est inscrit.

Plus cher que le Ballon d’Or
Selon plusieurs estimations, le graal visé par tout footballeur vaudrait aux alentours de 150.000 euros soit un jour et demi de salaire de Neymar. À titre de comparaison, le Larry O’Brien trophy du champion NBA a un prix estimé d’environ 12.000 euros. Le Ballon d’Or, propriété de Cristiano Ronaldo et Lionel Messi depuis une décennie, vaudrait environ 13.000 euros. Une fois n’est pas coutume, le handball surclasse le football et le basket avec un trophée remis aux champions du monde long de 50 cm pour 19,5 kg en or massif. Son coût ? 850.000 euros selon Le Monde.

Thierry Omeyer tient 850.000 euros dans ses mains (photo AFP).
Thierry Omeyer tient 850.000 euros dans ses mains (photo AFP).

Un nouveau trophée en 2042 ?
Que les amoureux du trophée crée par Silvio Gazzaniga se rassurent. La FIFA n’est pas encore prête à remplacer “un objet mythique pour les joueurs et pour tous les amoureux de football” dixit Gianni Infantino, le président de l’instance internationale lors de la mort du sculpteur italien en 2016.

Sur le trophée actuel, 17 plaques sont prévues pour inscrire le nom du vainqueur. Au terme du Mondial 2038, il n’y aura plus de place pour inscrire le nom des vainqueurs de la compétition. Il faudra alors trouver une autre oeuvre d’art pour satisfaire les esthètes du football.