Publicité

Agriculteurs à Rungis : 91 personnes interpellées, le point sur la situation

Malgré les déclarations de Gabriel Attal, assorties de quelques nouvelles mesures, la mobilisation  des agriculteurs ne faiblit pas.  - Credit:ABDUL SABOOR / X07968 / REUTERS
Malgré les déclarations de Gabriel Attal, assorties de quelques nouvelles mesures, la mobilisation des agriculteurs ne faiblit pas. - Credit:ABDUL SABOOR / X07968 / REUTERS

La mobilisation ne faiblit pas. Des agriculteurs en colère sont arrivés ce mercredi 31 janvier à Rungis, malgré les tentatives de l'exécutif pour dissiper le malaise paysan et convaincre les manifestants de cesser leur mobilisation. Après une intrusion d'agriculteurs dans une « zone de stockage » du marché de gros, où des « dégradations » ont été commises, 91 personnes ont été interpellées, selon une source policière contactée par l'Agence France-Presse (AFP).

D'autres agriculteurs continuent leur progression vers Lyon, avec pour objectif de faire le blocus de la deuxième ville de France. Voici un point sur la situation.

91 interpellations

Des agriculteurs sont entrés un court instant dans une zone de stockage du marché de Rungis et y ont commis des dégradations. Ils ont été sortis des lieux par les forces de l'ordre. Au total, 91 personnes ont été interpellées puis placées en garde à vue, a indiqué à l'AFP une source policière. Pour assurer le maintien de l'ordre, 20 compagnies de CRS seront déployées jeudi en région parisienne, a révélé BFMTV.

#BlocusDeParis : des #AgriculteursEnColere en provenance d’#Agen interpellés à proximités du marché de #Rungis.

Les agriculteurs sont placés en garde à vue uns à uns avant d'être transférés au commissariat. pic.twitter.com/Dnpv5ENRZs

— CLPRESS / Agence de presse (@CLPRESSFR) January 31, 2024

Des tracteurs au marché de Rungis

Les premiers agriculteurs venus d'Agen sont arrivés à Rungis ce mercredi après-midi, selo [...] Lire la suite