Publicité

Colère des agriculteurs : vers de « nouvelles mesures » dès ce mardi

La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs du Grand Bassin parisien ont indiqué samedi soir que la capitale serait bloquée pour une « durée indéterminée ».  - Credit:BENOIT TESSIER / X07241 / REUTERS
La FNSEA et les Jeunes Agriculteurs du Grand Bassin parisien ont indiqué samedi soir que la capitale serait bloquée pour une « durée indéterminée ». - Credit:BENOIT TESSIER / X07241 / REUTERS

La colère des agriculteurs n'en finit plus de gronder. Ce lundi, plusieurs autoroutes d'Île-de-France ont été bloquées par des tracteurs, la préfecture de police ayant appelé les Franciliens à « privilégier les transports en commun ». À midi, 25 points de blocage avaient été recensés par les renseignements territoriaux, cités par BFMTV et TF1/LCI. Près de 1 700 agriculteurs et 1 206 engins agricoles ont été mobilisés.

Le point sur la situation.

Près de 10 000 agriculteurs mobilisés en France

« Les blocages autour de Paris comptent un millier d'agriculteurs et un peu plus de 500 engins », a affirmé lundi soir à l'AFP une source policière. « L'objectif de tenir jusqu'à vendredi est manifeste ». Dans toute la France, « un peu moins de 10 000 agriculteurs étaient mobilisés sur le terrain » aujourd'hui, « avec près de 5 000 engins », selon cette même source.

3 h 35 de réunion entre les syndicats agricoles et Gabriel Attal

La finalité des échanges est encore inconnue, mais une chose est sûre, ils auront été âpres. La réunion à Matignon entre le Premier ministre et les présidents de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs aura duré 3 heures et 35 minutes, pour s'achever vers 21 h 40. Selon toute vraisemblance, Gabriel Attal devrait s'exprimer à ce sujet lors de son discours de politique générale, prévu ce mardi à l'Assemblée.

Des drones et deux hélicoptères de la gendarmerie en renfort

Un arrêté préfectoral autorise, en plus des drones au-dessus de Rungis, le vol de deux h [...] Lire la suite