Publicité

Colère des agriculteurs : les actions vont « s’amplifier » dès mercredi, prévient le patron de la FNSEA

Le patron de la FNSEA Arnaud Rousseau a déclaré que les actions allaient s’amplifier dès mercredi, avec pour objectif que la totalité du territoire français soit concerné d’ici la fin de la semaine.  - Credit:Gabrielle CEZARD/SIPA / SIPA / Gabrielle CEZARD/SIPA
Le patron de la FNSEA Arnaud Rousseau a déclaré que les actions allaient s’amplifier dès mercredi, avec pour objectif que la totalité du territoire français soit concerné d’ici la fin de la semaine. - Credit:Gabrielle CEZARD/SIPA / SIPA / Gabrielle CEZARD/SIPA

Le mouvement prend de l'ampleur. Arnaud Rousseau, président de la Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles (FNSEA), a assuré, mardi 23 janvier, sur TF1 que « dès demain, les actions vont s'amplifier » avec pour objectif de mobiliser « la totalité des départements d'ici la fin de semaine », a-t-il ajouté. Des blocages sont attendus pour « rappeler que les agriculteurs sont des entrepreneurs du vivant et que l'absence de cette liberté d'entreprendre aujourd'hui [les] met très en colère », a expliqué Arnaud Rousseau.

��Mouvement des agriculteurs
��️"La colère monte, et dès demain, les actions vont s'amplifier. La totalité des départements seront en action d'ici la fin de la semaine", annonce Arnaud Rousseau, président de la @FNSEA
Dans #Le20h de @TF1 présenté par @GillesBouleau pic.twitter.com/v3GhX4iP9p

— TF1Info (@TF1Info) January 23, 2024

La colère du monde agricole ne cesse de grandir ces derniers jours, plaçant le tout nouveau gouvernement sous pression. Les agriculteurs bloquent des autoroutes pour protester notamment contre la hausse prévue du gazole non-routier (GNR), le carburant utilisé dans les tracteurs. Ils revendiquent également une meilleure rémunération, la simplification des normes environnementales et une meilleure considération de leur métier par la société.

« Les mots ne suffisent plus »

Devant l'Assemblée nationale ce mardi, Gabriel Attal, qui a déjà reçu Arnaud Rousseau à Matignon, a assuré que le gouvernement « regar [...] Lire la suite