Publicité

Colère des agriculteurs : 15 000 membres des forces de l’ordre mobilisés lundi, annonce Darmanin

Le ministre de l'Intérieur entend interdire toute entrée dans Paris.   - Credit:Chang Martin/Sipa
Le ministre de l'Intérieur entend interdire toute entrée dans Paris. - Credit:Chang Martin/Sipa

La question est prise très au sérieux en haut lieu. Alors que l'Île-de-France est sous la menace d'une série de blocages de Paris par les agriculteurs lundi 29 janvier, Gérald Darmanin a annoncé, ce dimanche 28 janvier, que 15 000 membres des forces de l'ordre seront mobilisés pour empêcher que les tracteurs entrent dans « Paris et les grandes villes », ainsi que les blocages du marché de Rungis et des aéroports franciliens.

Lors d'une cellule interministérielle de crise, le ministre de l'Intérieur a en outre fait part d'une « modération » demandée aux forces de l'ordre, qui ne devront pas « intervenir sur les points de blocage » mais les « sécuriser », tout en rappelant sa « compréhension du milieu agricole ».

Gérald Darmanin a expliqué que le président Emmanuel Macron avait donné « pour consigne » de « garantir que les tracteurs ne se rendent pas à Paris et dans les grandes villes pour ne pas créer de difficultés extrêmement fortes ». Aux abords de Rungis et de l'aéroport de Roissy, des blindés de la gendarmerie ont pris place en début de soirée pour empêcher le blocage de leurs accès.À LIRE AUSSI « Ça va péter ! » : la hantise d'une explosion sociale de grande ampleurIl a également rappelé que les forces de l'ordre ne doivent intervenir qu'en dernier recours, notamment en cas d'atteinte à l'intégrité physique des personnes ou de dégradations des biens publics ou privés. Dans la matinée, le ministre avait présidé une réunion de sécurité en prévision de la [...] Lire la suite