Publicité

Charles III : tout est déjà prévu pour le jour de sa mort

Le roi Charles III souffre d'une « forme de cancer », selon le communiqué officiel de Buckingham Palace.  - Credit:Hannah McKay/WPA Pool/Shuttersto/SIPA / SIPA / Hannah McKay/WPA Pool/Shuttersto
Le roi Charles III souffre d'une « forme de cancer », selon le communiqué officiel de Buckingham Palace. - Credit:Hannah McKay/WPA Pool/Shuttersto/SIPA / SIPA / Hannah McKay/WPA Pool/Shuttersto

Rien n'est laissé au hasard dans la famille royale britannique. Alors qu'il est atteint d'une « forme de cancer » après son opération de la prostate, Charles III voit sa santé surveillée de très près par son entourage. Ainsi, il existe déjà un protocole détaillé pour le moment où il décédera, relateThe Independant. Le nom de code de l'opération : Menai Bridge, du nom d'un pont au pays de Galles.

L'organisation des funérailles de Charles a en fait commencé à être planifiée pratiquement dès qu'il est devenu roi, en septembre dernier. Les détails de Menai Bridge n'ont pas été divulgués, mais ils seront probablement très similaires à ceux de l'opération London Bridge, le nom de code utilisé pour la mort d'Elizabeth II. Cela signifie que, le jour du décès du roi Charles, sa famille sera informée, suivie par le Premier ministre (actuellement Rishi Sunak).

Les informations seront ensuite transmises aux pays du Commonwealth et aux gouvernements dont le roi est le chef d'État, et enfin à la presse. Une note sera épinglée sur les grilles du palais de Buckingham à la mort du roi Charles. Les drapeaux seront également mis en berne, comme ils l'ont été pour la reine.

Un protocole similaire à celui de la reine Elizabeth II

Le couronnement du prince William n'aura lieu que plusieurs mois après le décès de son père, mais il sera le nouveau roi dès la mort de Charles III. William prononcera probablement un discours à la nation le jour même et commencera rapidement à rencontrer [...] Lire la suite